Conseils utiles

Technologie de pose d'asphalte sur ancien asphalte

Pin
Send
Share
Send
Send


Nous sommes tous tellement habitués aux routes et sites pavés que leur absence est surprenante et déplaisante. Les revêtements de ce type sont présents presque partout. Non seulement les routes sont goudronnées, mais aussi les trottoirs et les terrains de sport. De telles surfaces sont capables de supporter des charges mécaniques importantes. Il convient de noter que ce matériau artificiel devient particulièrement populaire du printemps à l’automne.


Informations générales

Les règles de pose de l'asphalte vous permettent de diviser clairement tout le travail en plusieurs étapes importantes:

  • préparation du chantier,
  • la formation de la couche de roulement (mélange sable-gravier),
  • appliquer une couche de revêtement (asphalte fractionné grossier KZ-7 ou KZ-10),
  • traitement au rouleau de compactage.

Les défauts lors du bitumage et immédiatement après apparaissent assez souvent sur la chaussée. Pour leur élimination immédiate, l'asphalte froid peut être utilisé, ce qui diffère de l'habituel en composition modifiée, résistance élevée au gel et ductilité. C'est un matériau fonctionnel et résistant à l'usure, idéal pour les travaux de réparation ponctuels, la formation de revêtements sur les sections adjacentes au chemin de fer, la réalisation d'opérations de réparation préventive des routes, etc.

  • Dispositif d'agitation
  • Réservoirs dans lesquels seront situés des composés bitumineux,
  • Dispositifs assurant le contrôle de la température,
  • Mécanismes de mélange pour la préparation de mortier bitumineux.

"Avant la pose, l'asphalte froid de fractions de grain fin (0,5 cm) ou de sable (1-1,5 cm) est mélangé avec des épaississants bitumineux."

Une préparation de surface spéciale pour la pose d'asphalte froid n'est pas nécessaire, il vous suffit d'enlever les débris en excès et de vous débarrasser de l'humidité en excès. La rupture dans la chaussée est recouverte du mélange préparé et laissée à se solidifier. Il n'est pas spécifiquement nécessaire de le sceller, cela se fera de lui-même grâce au pilonnage naturel du site.

Types d'empileurs usagés

La technologie de pose d’asphalte ancien sur du bitume ancien par le finisseur implique l’utilisation des types de mécanismes suivants:

  • fraiseuses routières - dispositifs permettant d’enlever la couche supérieure des chaussées,
  • pavés - dispositifs utilisés dans la phase principale de pavage,
  • rouleaux - mécanismes de compactage et de compactage du sol.

Les pavés, à leur tour, sont également divisés en plusieurs groupes.

Par type de châssis, ils peuvent être:

  • chenillé (utilisé principalement pour la construction et la reconstruction de la chaussée),

  • sur roues (plus approprié pour la réparation en posant la couche mince supérieure).

Il existe également une division de ces mécanismes par taille:

  1. Largeur de pose 1-3 m: utilisé pour le traitement des bandes d’élargissement, des allées, des trottoirs,
  2. Largeur de pose 2-4,5 m: couvre une voie de la route,
  3. Largeur de pose de 2,5 à 7,5 m: couvre deux voies à la fois,
  4. Largeur de revêtement 3-9 m: utilisé pour les travaux sur les routes des 1ère et 2ème catégories techniques avec une chaussée à deux voies.
  5. Largeur de pose 3-12 m: utilisé pour les travaux sur les routes des 1ère et 2ème catégories techniques avec une chaussée à trois voies.

Quelle est la couche minimale à appliquer sur le vieil asphalte?

La couche minimale d'asphalte pendant le pavage doit avoir une épaisseur de 80 mm. Il doit être appliqué à une vitesse uniforme, sans arrêt. La structure de la chaussée peut comporter deux couches à la fois, chacune d’elles individuellement peut ne pas correspondre à la valeur spécifiée, mais leur épaisseur totale doit être d’au moins 8 cm.

Technologie de pose de nouvel asphalte sur vieux

La technologie utilisée pour poser l'asphalte sur du vieux asphalte diffère en fonction de la nature des dommages et du degré d'usure du revêtement précédent. Par exemple, des fosses individuelles peuvent être réparées avec de l'asphalte froid. Si les dommages sont de nature non locale, il est possible d’utiliser la méthode de broyage à chaud ou à froid, dans laquelle la couche supérieure d’asphalte ancien est enlevée, la base est texturée et un nouveau revêtement est appliqué.

Enfin, une méthode de récupération de l'asphalte peut être appliquée. Dans ce cas, vous aurez besoin de:

  • procéder à un nettoyage en profondeur de l'ancien asphalte (cela nécessitera un arroseur),
  • poser une couche de pierre concassée (ce travail est effectué par une niveleuse),
  • nettoyer les bords du trottoir et le réchauffer,
  • à l'aide de rouleaux, poser une couche de béton bitumineux restauré.

Lorsque la procédure est terminée, toutes les coutures et tous les joints sont imprégnés de bitume. Si la lame en béton bitumineux est usée de manière uniforme et est en général en bon état, vous pouvez la "construire". Il suffit d’étendre une couche neuve soigneusement nettoyée.

La technologie appropriée pour poser l'asphalte sur le vieil asphalte (GOST R 54401-2011, 9128) implique la mise en œuvre de travaux routiers de tout type uniquement lorsque temps sec et température acceptable

La couche d'asphalte déposée sous la pluie peut immédiatement être considérée comme défectueuse.

Combien coûte la pose par 1 m2 d’asphalte neuf sur l’ancien

Pour calculer avec précision le coût de la pose d'asphalte de 1 m2, vous devez prendre en compte le coût des consommables et le travail lui-même. Les chiffres spécifiques peuvent varier en fonction de la région ou de la technologie choisie. Cependant, le coût moyen par mètre carré d'asphalte avec un revêtement varie de 400 à 1 000 roubles.

Quels documents sont nécessaires pour les travaux de réparation?

Comme tout autre type d’activité de construction, les travaux de réparation sont accompagnés de la documentation appropriée.

Accord de pose (échantillon):

Convention d'asphaltage de territoire (échantillon):

Conclusion

Nous ne devons pas oublier que tout travail de construction doit être complété par l'enlèvement complet des ordures. Aussi, ne pas économiser trop le béton bitumineux, sinon vous devrez bientôt recommencer à travailler. Le respect de toutes les exigences technologiques prolongera la durée de vie de la chaussée de 5 à 10 ans.

De quoi est fait l'asphalte?

Avant de parler de pose, vous devez comprendre en quoi consiste le revêtement en asphalte. L'asphalte est un mélange de bitume et de matériaux en vrac: sable, gravier ou gravier. Selon le but de la chaussée, le pourcentage de composants peut varier. Par exemple, il n’est pas logique d’utiliser de la pierre concassée pour une aire de stationnement proche de la maison, car elle vous permet de résister à une pression élevée, nécessaire pour couvrir les routes et les autoroutes publiques. Pour les chemins et les aires de circulation ordinaires, il est recommandé d’utiliser jusqu’à 10% de gravier en raison de l’absence de charge importante sur le revêtement.

Le bitume fait référence aux produits similaires au goudron résultant du raffinage du pétrole. C'est un composant liant de l'enrobé. Le montant varie de 2 à 11%, en fonction de l’utilisation de la chaussée. Plus la charge est élevée, plus l'asphalte contient du bitume.

Le sable agit comme une matière de remplissage fine et vous permet de répartir uniformément la charge externe sur la toile. Lors de la préparation de l'asphalte, seul du sable pur est utilisé, car l'indicateur final de la résistance de la toile en dépend.

Pierre concassée ou gravier

Comme mentionné ci-dessus, la pierre concassée est utilisée pour augmenter la résistance de l'asphalte aux charges externes. S'il est prévu de déplacer plus de 5 tonnes le long du site d'équipement, par exemple, lors de l'organisation de l'accès des camions au site de construction, la présence de pierre concassée atteignant 15 mm dans la composition de l'asphalte est une condition nécessaire. Un tel asphalte résistera bien à la pression élevée des pneus.

Dans l’asphalte pour les allées piétonnières, on utilise du gravier jusqu’à 3-5 mm, ce qui est un excellent amortisseur et matériau de remplissage.

Asphalte chaud et froid

La méthode la plus courante est la pose à chaud, car elle fournit un revêtement fiable et durable pouvant supporter des charges jusqu’à 15 tonnes sans déformation, ce qui ne peut être garanti par d’autres types de revêtements routiers. En outre, cette méthode est considérée comme la plus rentable si vous prenez en compte des volumes importants.

Il convient de noter que la technologie du stylage à chaud implique de travailler avec un mélange de températures élevées pouvant atteindre 120 ° C, ce qui est assez dangereux à la maison!

Une température élevée est nécessaire pour préparer un mélange homogène, sinon la fiabilité d'un tel revêtement sera de mauvaise qualité. Parmi les avantages, il convient de noter la durabilité, en raison du degré élevé de résistance aux influences de l'environnement. Parmi les inconvénients, l'asphalte peut se déformer et présenter des risques pour l'environnement.

L'asphalte froid, un mélange à base de bitume de caoutchouc polymère, gagne en popularité. Il est principalement utilisé pour la réparation de fosses, de fissures et de nids de poule sur les routes, ainsi que pour le raffinage de parcelles personnelles. C'est un matériau respectueux de l'environnement car il ne contient pas de solvants ni de plastifiants. Une large plage de température vous permet de l'utiliser dans des conditions de chaleur extrême jusqu'à +40 ºC et de fortes gelées jusqu'à -20 ºC.

Ci-dessous, nous verrons comment poser correctement l'asphalte de nos propres mains.

Technologie de pavage à chaud

Les matériaux et les outils suivants seront nécessaires pour la pose à chaud d’asphalte: un tonneau en métal, une hache, une pelle, une vadrouille, un rouleau à main pesant 100-120 kg ou une plaque vibrante, un pilon, du bitume, du sable, du gravier ou du gravier.

  1. L'asphalte doit être posé par temps sec. La surface de pose doit être préparée à l'avance. La couche supérieure de la terre doit être enlevée, environ 4 à 5 cm.Epandez et poncez une couche de sable, puis de gravier fin à la place, afin de créer un oreiller stable.
  2. Ensuite, vous devez faire fondre le bitume en plaçant un baril en métal sur une base en pierre dans laquelle le feu brûlera. Le bitume doit être coupé en morceaux avec une hache. Plus les morceaux sont petits, plus vite ils vont les fondre. Il est préférable de mélanger avec une vieille pelle, car après avoir posé l'asphalte, il deviendra inutilisable. Tous les travaux doivent être effectués directement près du lieu de pose afin que l'asphalte n'ait pas le temps de refroidir pendant son transport.
  3. Lorsque le bitume fond et bout, vous devez commencer à ajouter du sable et du gravier. Vous devez ajouter progressivement, il sera alors plus facile de mélanger ce mélange.
  4. Ensuite, avec une pelle, vous devez commencer à répandre le mélange sur la surface préparée. Une pelle est excellente à ces fins. Pour niveler la couche d'asphalte, vous devez utiliser une vadrouille en bois. Pour augmenter le plan de contact avec elle, vous pouvez clouer une planche.
  5. Après le nivellement, vous devez utiliser un rouleau manuel pour le roulement. Le tambour doit être humidifié avec de l'eau! S'il n'y a pas de patinoire, on peut utiliser une plaque vibrante ou un bourreur manuel. Une fois les travaux terminés, le revêtement doit être laissé au repos pendant au moins 6 heures.

Le résultat est un revêtement durable qui peut facilement résister à une voiture.

Bricolage asphaltage

La technologie de la pose d’asphalte froid est beaucoup plus facile et plus simple que le chaud. Le mélange est déjà vendu prêt à l'emploi dans des sacs et des seaux pratiques. Les outils suivants seront nécessaires pour l’installation: une patinoire manuelle, une plaque vibrante ou un pilon manuel, une vadrouille.

  1. Vous devez d'abord préparer la surface. Retirez la couche supérieure de terre de 4 à 5 cm et versez une couche de sable, puis de pierre concassée et compactez bien le tout.
  2. Verser la première couche du mélange, lisser avec une vadrouille et rouler avec un rouleau à main ou une plaque vibrante. Si vous ne disposez pas de ces fonds, vous pouvez le faire avec un sabotage manuel. Ensuite, vous devez faire une pause de 10 à 15 minutes et poser de cette manière la deuxième couche. De bons indicateurs de performance montrent trois couches d’asphalte.
  3. Après 24 heures, le revêtement est prêt à être utilisé.

Lors de la pose d'asphalte froid, il est important de le compacter afin d'empêcher l'eau de pénétrer dans les fissures. Un tel revêtement servira ensuite longtemps.

Marquage et signes

Tracer des lignes et des panneaux avec du thermoplastique ou de la peinture marquera la surface en asphalte et indiquera les avertissements nécessaires. Par exemple, sur le site en face de la maison, vous devez baliser des places de stationnement pour voitures. Ou mettez un panneau d'avertissement sur le danger pour les conducteurs. Les thermoplastiques conviennent le mieux à ces fins, car ils résistent à l'usure, adhèrent bien à l'asphalte et ont une longue durée de vie. Il est nécessaire d'appliquer du thermoplastique à l'aide d'un équipement spécial, car il est nécessaire de maintenir en permanence une température élevée dans la chaudière et de bien mélanger la masse plastique.

S'il n'est pas possible d'utiliser un équipement spécialisé, les recommandations suivantes doivent être observées:

  1. La surface en asphalte doit être sèche et propre, puis le plastique tiendra fermement sur la surface.
  2. La température de fusion du plastique est comprise entre 140 et 180 ºC. Une fois le plastique fondu, il doit être constamment mélangé pour éviter les caillots.
  3. Pour appliquer des thermoplastiques, vous devez utiliser des formes prêtes à l'emploi qui permettront à la masse de plastique de durcir sur l'asphalte.
  4. Le temps de refroidissement thermoplastique n'est que de quelques minutes.

Nous avons examiné deux manières de poser l'asphalte, grâce auxquelles vous pouvez obtenir un revêtement durable et de haute qualité. La première méthode est bénéfique lors du pavage de grandes surfaces. Et le second - pour l'arrangement d'un ménage privé. Dans tous les cas, un revêtement en asphalte correctement posé résistera à des charges lourdes et durera très longtemps.

Quels types existent

Actuellement, seuls deux types de revêtements sont utilisés:

En ce qui concerne la température de pavage, les compositions d’asphalte se divisent en deux types:

  1. Enduits chauds. Ils sont pondus à des températures supérieures à 140 degrés. Cela nécessite un équipement spécial. Le revêtement en asphalte chaud est très durable, il est donc utilisé pour la pose de routes, de rues urbaines et de places.
  2. Asphalte froid. Ce type de mélange est également appelé tiède et il est préparé en utilisant du bitume, qui a une viscosité réduite. Le matériau froid est déposé à une température de 80 à 120 degrés. Les revêtements en asphalte de ce type sont le plus souvent utilisés dans les cours, les terrains de jeux, les trottoirs et autres endroits qui ne sont pas soumis à de lourdes charges.

Classification

Tous les mélanges d’asphalte sont divisés en trois classes en fonction de la granulométrie des composants minéraux.

La première classe est les gros grains. Le plus grand d'entre eux peut atteindre quatre centimètres. Les matériaux de ce calibre conviennent à la pose de pistes. Il est capable de supporter le mouvement d'un grand nombre de camions.

La deuxième classe est à grains moyens. Leur plus grande taille peut être de 25 millimètres. Ce matériau est utilisé pour améliorer les rues et les places piétonnes.

La troisième classe est les petits grains. Les particules du mélange dans ce cas ne dépassent pas une taille de quinze centimètres. La fraction fine vous permet d'obtenir un ajustement serré des grains les uns aux autres. Par conséquent, lors du tassement, la surface est parfaitement plane. Cette classe de revêtement convient au raffinement des chantiers et des terrains de sport.

A propos de l'embellissement

Tout revêtement a ses avantages et ses inconvénients. L'asphalte ne fait pas exception. Son avantage peut être considéré la possibilité d'utiliser un équipement spécialisé dans le processus d'installation. Notez que la construction de béton, par exemple, est posée uniquement à la main, ce qui est incroyablement difficile.

Le principal inconvénient de ce matériau artificiel est sa forte odeur. Et tout cela parce que le mélange contient du bitume qui, sous l’influence des températures élevées, commence à sentir fortement. Cela provoque un certain inconfort.

Si nous parlons d'asphaltage, alors ce processus est assez compliqué. Cela nécessite un strict respect de la technologie. Notez que pour chaque étape de la pose, il existe des normes. Si toutes les règles sont suivies, le revêtement fini durera de nombreuses années. Il convient également d’ajouter que, lors de la pose, diverses machines et équipements sont utilisés. Par conséquent, il ne suffit pas d'attirer des spécialistes expérimentés et d'étudier la technologie en détail. Vous devez également posséder une licence confirmant que l'entreprise a le droit de fournir les services appropriés.


De plus, le contractant doit savoir calculer correctement l'épaisseur du futur revêtement, effectuer le marquage et effectuer tous les travaux nécessaires. Il est également tenu de garantir la qualité. Ceci est très important, car chacun de nous sait très bien comment les entreprises nationales aiment économiser sur ce processus. En conséquence, la surface de la route s’effrite en une saison seulement.

Pavage

La pose d’asphalte est donc un processus en plusieurs étapes. Effectuer ce n'est pas facile, surtout pendant la saison froide. Il est important de faire preuve d'une précision et d'un scrupuleux extrême. Si les normes ne sont pas respectées, la consommation de matériau augmentera considérablement et le revêtement deviendra inutilisable plus rapidement.


Mais d’abord, voyons en quoi consiste le revêtement d’asphalte. Et ses composants comprennent les composants suivants:

  • Décombres.
  • Sand.
  • Bitume et émulsion de bitume.
  • Poudre minérale ou farine de pierre.
  • Asphalte

Chacune de ces composantes est prise dans des proportions strictement définies. Ни в коем случае нельзя заменять чистый щебень и песок продуктами камнедробления.

Рабочий процесс начинается с того, что местность тщательно размечают. Асфальт должен быть на одном уровне с землей. Именно поэтому вначале подготавливают сам грунт. La partie la plus lâche est enlevée à l'aide d'un bulldozer. Cela ressemble à une baignoire pour le matériel de pose. Son fond est recouvert de sable, compacté avec un rouleau vibrant et recouvert d'un matériau spécial. C'est ce qu'on appelle géotextile. Sa fonction est d'empêcher le gravier de tomber dans la couche de sable. De ce fait, le niveau de force augmente.

L'asphalte lui-même est posé sur une base de béton rigide ou sur un oreiller en pierre concassée. Pour sa préparation, on utilise de la pierre concassée de trois types. Au début, la plus grande des espèces s’endort, puis les moyennes et les petites. Au fur et à mesure que vous ajoutez chacune des couches, vous frappez également avec un rouleau. Lorsque l'oreiller est prêt, il doit être versé avec une émulsion de bitume.

L'étape finale est la pose d'asphalte, qui est soigneusement mélangé avec du sable fin et de la farine de pierre. Ce mélange est chauffé à la température désirée et en couches. Chacun d’eux devrait mesurer environ sept centimètres d’épaisseur. Lors du pavage, utilisez un finisseur d’asphalte. Cette technique sérieuse est équipée de nombreux capteurs et de son propre ordinateur. Une fois le processus terminé, le revêtement final est à nouveau arrosé avec une émulsion de bitume.

Notez que la technologie peut varier. Tout dépend du type de matériau utilisé dans le processus. Par exemple, l'asphalte chaud est posé différemment du froid. La mise à jour de la couverture existante est également effectuée à l'aide d'une technologie différente. Dans ce cas, il n'est pas nécessaire de créer une nouvelle fondation. Il faut soit simplement enlever l'ancien revêtement, soit assurer une adhérence de qualité des anciennes et des nouvelles couches. Notez que vous ne pouvez pas poser d'asphalte par temps pluvieux. Cela conduirait à un refroidissement trop rapide de la composition, ce qui l'empêcherait d'être correctement scellé.

Si la pose d'asphalte doit avoir lieu en hiver, il est nécessaire d'utiliser du béton d'asphalte chaud. Sa principale différence réside dans la teneur en additifs spéciaux. Grâce à eux, la pose d'asphalte en hiver devient possible.

Quant à la pose d'asphalte froid, elle est généralement utilisée pour le rapiéçage. Le fait est qu'un revêtement à froid atteint la résistance requise en raison de la compression. En d’autres termes, le mélange fini est simplement déposé sur le site souhaité et percuté à l’aide d’équipement lourd. À la fin des travaux de réparation, la circulation est complètement rétablie, ce qui contribue également à accroître la résistance du mélange déposé. L'asphalte froid est bon car il peut être posé par n'importe quel temps. De plus, cette technologie minimise la quantité de déchets. Le matériel restant peut être utilisé dans le futur.


Sur les défauts de la chaussée en asphalte et les méthodes pour les éliminer

Voyons maintenant quels défauts peuvent apparaître sur une chaussée en asphalte. Nous comprendrons les raisons de leur apparition et la manière de les éliminer.

  1. Ondes courtes répétant tous les demi mètres. Dans ce cas, très probablement, la composition est acheminée de manière non uniforme dans les distributeurs de vis de l'empileur. En conséquence, la pression de la chape sur la surface change constamment. Pour éliminer le défaut, vous devez examiner attentivement les batteries du pavé et la plaque de lissage elle-même. Il faut également faire attention à la température de la composition et à sa stabilité.
  2. Des vagues d'un type long. Un tel mariage est dû aux fluctuations de la composition et de la température. La raison peut également résulter de changements soudains dans le mouvement du rouleau. De plus, cette faille peut refléter une rugosité de la fondation elle-même. Le défaut est éliminé en contrôlant le fonctionnement des mécanismes d'empilement et la qualité de la composition de travail.
  3. Larmes au milieu de la couche posée, sur ses bords et sur toute la surface. Ici, très probablement, le pavé lui-même est à blâmer, ou plutôt sa plaque de lissage. De plus, une déformation du revêtement peut survenir en raison de la basse température de la composition de travail et de la présence de composants étrangers à celle-ci. Les lacunes peuvent être éliminées en contrôlant strictement le fonctionnement des équipements d'empilement. Les larmes simples ne sont réparées qu'en tombant du mélange chaud endormi directement devant le rouleau compresseur.
  4. Texture de surface inégale. Ce défaut est dû au fait que la composition s’exfolie, que sa température diminue ou qu’elle ne va tout simplement pas à l’empileur. Pour éliminer le défaut, vous devez déterminer la cause de son apparence et surveiller le fonctionnement du pavé.
  5. Fissuration. Ce défaut peut se manifester au tout début du processus de laminage. Le problème peut être lié à la plasticité excessive de la composition ou à sa température élevée. Moins souvent, la surface se fissure en raison de la grande différence de température entre le mélange et la base. Dans ce cas, la composition en asphalte est contrôlée et ajustée, le mode d'étanchéité est corrigé. Le remplacement des liaisons à rouleaux de route peut également aider.
  6. Des taches bitumineuses à la surface. Cette faille survient au tout début des opérations. Cela peut rendre le revêtement plus glissant, surtout s'il pleut. La cause de ce défaut est une trop grande quantité de bitume dans le mélange, sa séparation, la présence d'eau dans celui-ci. Il est possible que la base elle-même contienne trop de bitume. Cet inconvénient peut être éliminé en contrôlant le niveau d'humidité et de bitume dans le mélange, en modifiant sa composition. Dans les cas extrêmes, les taches grasses peuvent être saupoudrées de sable fin.
  7. Basse qualité des coutures de contact des bandes. Une telle nuisance peut survenir si vous ne suivez pas les règles d'installation. Naturellement, il est éliminé par le strict respect de la technologie de revêtement en asphalte. En outre, les experts recommandent de réchauffer les commissures froides avec des brûleurs à gaz, puis de les enrouler avec un rouleau.
  8. Épaisseur de couche inégale. Ce type de mariage se produit soit parce que la table n'est pas ajustée, soit parce que l'empileur lui-même a conduit trop vite. Dans ce cas, vous devez régler le fonctionnement de la machine à asphalte.
  9. Fissures longitudinales. Ce type de défaut provient du fait que la couche inférieure est mal tassée. Lorsque le rouleau se déplace, cette couche se déplace. En conséquence, des fissures apparaissent. Le défaut ne peut être éliminé que partiellement, puis le mélange n'est pas encore refroidi.

Pin
Send
Share
Send
Send