Conseils utiles

Comment traiter une infection de la gorge chez l'adulte

Pin
Send
Share
Send
Send


Les agents pathogènes infectieux peuvent être des bactéries, des virus et des champignons. S'appuyant sur la membrane muqueuse du pharynx, ils se multiplient et attaquent les cellules du corps, provoquant ainsi un processus inflammatoire. Les symptômes de la maladie, leur gravité et leur traitement dépendent du type d'agent infectieux dans la gorge.

Le plus souvent, les infections suivantes affectent la gorge.

Infection virale de la gorge

D'après son nom, il est évident que les facteurs d'infection sont des virus - la microflore non cellulaire. Pour commencer la reproduction et une activité vigoureuse, les virus ont besoin de cellules vivantes. Différents virus préfèrent les cellules strictement définies. Par exemple, le virus de la grippe aime les cellules du larynx, raison pour laquelle cette maladie ne se passe pas sans mal de gorge.

Il convient également de noter que les virus, envahissant les cellules vivantes, changent de structure de sorte qu'ils commencent eux-mêmes à multiplier la microflore pathogène et à perdre leur capacité à fonctionner correctement.

Extérieurement, cela se manifeste par les symptômes suivants d'une infection virale de la gorge:

  • malaise et mal de gorge,
  • hyperémie (rougeur) du pharynx,
  • faiblesse générale
  • augmentation de la température corporelle, etc.

Tout virus qui affecte la gorge provoque un tableau clinique presque identique de la maladie, de sorte que le traitement sera similaire.

Infection bactérienne de la gorge

La microflore bactérienne, par opposition à virale, est une forme de vie cellulaire entièrement formée et autosuffisante. Autrement dit, pour que la maladie se produise, il suffit que des bactéries pathogènes pénètrent dans des conditions de reproduction favorables. Et la membrane muqueuse du pharynx correspond à ces conditions.

Le plus souvent, les infections bactériennes dans la gorge sont causées par des streptocoques, des pneumocoques, des staphylocoques, des bacilles de la coqueluche et de la diphtérie, etc. Le danger de ces bactéries pathogènes est que beaucoup d'entre elles produisent des exotoxines et des endotoxines. Le traitement des infections bactériennes dans la gorge doit être commencé dès que possible, car les complications de la maladie peuvent être graves.

Infection fongique de la gorge

Cette variante de l'infection est beaucoup moins fréquente que les deux précédentes. Une infection fongique de la gorge n'est pas primaire, elle est le plus souvent une conséquence d'une autre maladie qui est passée au stade aigu ou a atteint une certaine gravité.

L'infection se produit généralement avec des levures ou des moisissures et la maladie se confond facilement avec une infection bactérienne. Un frottis diagnostique du pharynx aidera à clarifier l'agent responsable de l'infection. Une analyse effectuée en laboratoire déterminera non seulement le type d'infection, mais également les tactiques thérapeutiques complémentaires.

Avec une infection dans la gorge, les symptômes se développeront si le mécanisme d'infection complet est observé:

  • la présence d'un agent infectieux,
  • voie de transmission
  • susceptibilité à l'infection.


La source d'infection est une personne présentant une évolution aiguë de la maladie ou un porteur de l'infection. Les voies de transmission des infections de la gorge se limitent aux gouttelettes en suspension dans l’air, aux aliments et au contact. La susceptibilité du corps dépend directement du principe selon lequel une personne va tomber malade et du degré de gravité de la maladie.

Après la pénétration de la microflore pathogène dans l'organisme, les premiers symptômes d'infection ne se manifestent pas immédiatement. Ce moment s'appelle une incubation.

Toutes les infections de la gorge présentent des signes courants d’intoxication: maux de tête, faiblesse générale, douleurs musculaires et frissons. Dans le même temps, la température corporelle peut augmenter. Il existe ensuite des signes spécifiques caractéristiques d'un type particulier d'agent pathogène, par exemple maux de gorge, rhinite, toux, etc.

Pour une infection virale, l'inflammation catarrhale de la gorge et la présence de sécrétions muqueuses transparentes du nasopharynx sont caractéristiques.

Une infection bactérienne de la gorge survient généralement à une température élevée, ce qui se traduit par une douleur de la plaque purulente dans la gorge, tandis que la congestion nasale est généralement absente.

Certaines maladies peuvent se manifester de manière très spécifique: par exemple, la coqueluche se caractérise par des crises de toux débilitantes et la diphtérie - par la formation de pellicules dans le but et le larynx, susceptibles de provoquer des spasmes des voies respiratoires supérieures et une crise d'asthme.

Les infections fongiques de la gorge peuvent survenir de manière aiguë et prolongée, se manifestant par une plaque de fromage dans la cavité buccale et dans la gorge, provoquant une sécheresse et une brûlure des tissus affectés. En savoir plus sur les causes de la plaque dans la gorge →

Mal de gorge et son traitement

Important! Les médecins sont abasourdis! Alexander Myasnikov: le rhume, le nez qui coule, la grippe et le SRAS se traitent facilement! C'est seulement nécessaire avant le coucher. Lire plus

Dans un rythme de vie effréné, une personne n’est pas toujours en mesure de trouver le temps de consulter un médecin afin d’obtenir un diagnostic fiable du mal de gorge. Si le mal de gorge est souvent présent, une odeur désagréable apparaît dans la bouche et le traitement à domicile aide pendant une courte période, ce qui signifie que le vrai problème est plus grave. Les infections de votre gorge deviennent souvent une cause possible de problèmes. Avant de commencer un traitement pour une telle maladie, vous devez immédiatement connaître la nature de l’infection, il sera alors plus facile de comprendre à quoi une personne est confrontée.

A propos de l'infection

Les lésions infectieuses de la gorge sont assez courantes. La maladie se développe dans le contexte de bactéries, virus et champignons pénétrant dans la cavité buccale. Cela peut être:

  • Staphylococcus aureus,
  • les streptocoques,
  • Corynebacterium diphtheria,
  • diplocoques,
  • bactéries fusiformes
  • spirochètes.

Causes d'infection

Les causes d'infection de la gorge sont des facteurs qui augmentent la susceptibilité d'une personne à ces maladies:

  • L'âge. Les infections de la gorge sont plus courantes chez les enfants et les adolescents. Les adultes tombent deux fois moins malades.
  • Fumer, y compris passif. La fumée de tabac contient de nombreux éléments chimiques nocifs qui violent l’immunité locale du pharynx et du nasopharynx.
  • Allergie Les personnes souffrant d'allergie (saisonnière, alimentaire) ont plus souvent mal à la gorge que les personnes en bonne santé.
  • Irritants chimiques. Les produits chimiques ménagers, les particules de combustion et bien plus encore peuvent irriter la membrane muqueuse de la gorge et abaisser la barrière de protection.
  • Les infections chroniques de la cavité nasale (sinusite) peuvent constamment conduire à une infection de la gorge.
  • Négligence de l'hygiène personnelle. Le lavage fréquent et minutieux des mains peut prévenir toute infection.
  • Faible immunité. Une défense immunitaire insuffisante rend le corps plus vulnérable à tout type d'infection. Une alimentation pauvre et monotone, le surmenage, la chimiothérapie des maladies tumorales, le diabète sucré, l'hormonothérapie, etc. affectent négativement l'immunité.


Streptocoque

Chez une personne en bonne santé, certains microorganismes, tels que les streptocoques, vivent dans les intestins, le système respiratoire et le pharynx. Ces micro-organismes constituent la microflore normale. Cependant, en cas de violation de la fonction des forces de protection, le corps n'est pas en mesure de résister aux attaques d'infections nuisibles.

L’apparition d’une amygdalite et d’une amygdalite est la preuve de la présence de streptocoque hémolytique ou de staphylocoque. La maladie dans le contexte de ces infections commence de manière aiguë, alors que les symptômes suivants sont observés:

  1. Maux de gorge
  2. Ganglions lymphatiques enflés sous la mâchoire,
  3. Amygdales rouges enflées
  4. Une plaque purulente est visible à l'arrière de la gorge et sur les amygdales.

Si le traitement n'est pas adéquat, l'angine de poitrine streptocoque peut entraîner des complications au niveau du cœur et des reins.

Diagnostics

Le diagnostic est établi sur la base des plaintes du patient, des résultats de l'examen et des méthodes d'examen complémentaires, en particulier des méthodes instrumentales. En travaillant avec n'importe quelle infection de gorge, le docteur, en premier lieu, prescrit un test sanguin général, dont la formule de leucocyte est d'une importance particulière. Avec son aide, vous pouvez déterminer le type d'agent pathogène - un virus ou une bactérie.

Dans la plupart des cas, il est obligatoire de prélever un frottis dans la gorge. La clôture est faite avec un coton-tige stérile ou un coton-tige. Un frottis de microscopie montrera que la flore fongique ou bactérienne prédomine dans le foyer de l'infection. À l'avenir, le frottis pourra être utilisé pour la colonisation artificielle de bactéries ou de champignons afin de déterminer leur sensibilité aux médicaments.

Staphylocoque

Les staphylocoques, comme les streptocoques, font partie de la microflore humaine. Ces microorganismes peuvent être trouvés sur la peau, dans la cavité buccale, dans le nez. Au cours de leur vie, les staphylocoques sécrètent des toxines qui détruisent les cellules du corps humain.

Les infections à staphylocoques touchent le plus souvent les enfants et les personnes âgées, ainsi que ceux dont l'immunité est affaiblie.

Les symptômes d'une infection à staphylocoque de la gorge sont similaires à ceux du streptocoque.

Pour prescrire le traitement correct, il est nécessaire de passer des tests, faire une inoculation à partir de l'oropharynx de la flore bactérienne. Lorsqu'un virus spécifique est détecté, sa sensibilité aux antibiotiques est réalisée.

Il faut savoir que plus de 80% de l'angor est associé à la présence de streptocoque hémolytique, les 20% restants étant liés au staphylocoque.

L’infection à streptocoque de la gorge se caractérise par:

  • haute température - jusqu'à 40 degrés,
  • changement de chaleur en frissons,
  • douleur en avalant de la nourriture,
  • une voix étouffée
  • mal de tête
  • douleur en ouvrant la bouche.

Le schéma thérapeutique de l’infection à streptocoque de la gorge est individuel. Tout dépend du degré d'infection, du risque de complications, de l'état du patient. Si les changements locaux à l'intérieur de la gorge prévalent de manière significative sur les autres, la préférence est donnée aux drogues d'action locale.

Le traitement dans cette situation est effectué uniquement avec des agents de résorption antibactériens, des rinçages et des sprays. Pendant le traitement, il peut être nécessaire d’utiliser des préparations enzymatiques, des médicaments de restauration et des anti-inflammatoires. La principale tâche de guérison du patient est la rééducation du pharynx, de la cavité buccale et des amygdales, ainsi que le rétablissement de la microflore à un niveau normal.

L'élimination des symptômes d'infection désagréables est un point important dans le traitement de la maladie. Pour ce faire, utilisez des cicatrisants et des anti-inflammatoires parfaitement hydratants et adoucissants pour la gorge.

Dans certains cas, la physiothérapie peut être nécessaire, par exemple: OVNI dans le pharynx. Cette manipulation contribue à augmenter la circulation sanguine, à accélérer la restauration des tissus endommagés.

Les médicaments antibactériens sont strictement prescrits par un médecin.

Remèdes maison

Pendant le traitement, vous pouvez utiliser des remèdes à la maison. Effet très positif sur l'état général du gargarisme avec une solution saline. Pendant cette période, il est nécessaire de consommer beaucoup de liquide chaud. Il est conseillé de boire du thé à partir d'herbes qui aideront à éliminer le processus inflammatoire dans la gorge, à nettoyer la membrane muqueuse des infections et à la réchauffer.

Les patients souffrant de maux de gorge ou d'autres maux de gorge peuvent sucer des bonbons, ce qui aidera à stimuler la production de salive, empêchant ainsi la gorge de trop sécher. Pendant le traitement, vous devez utiliser un humidificateur. Cette manipulation aide également à garder la gorge et les membranes nasales humides. Un préalable est la prévention.

Qu'est-ce qu'une infection?

Comme beaucoup le savent probablement, l'infection est le principal agent responsable de toute maladie, y compris de la gorge. Toutefois, pour ne pas confondre terminologie, il convient de préciser quelques mots. En médecine, une infection est considérée comme une sorte de maladie causée par la pénétration abondante de microorganismes vivants extraterrestres dans le corps humain.

Quant aux variétés de ces micro-organismes et plus particulièrement aux maladies de la gorge, elles sont très différentes. Cependant, la gorge devient une zone de prédilection pour les dommages causés à toutes sortes de microbes pour des raisons très simples:

  1. Voici les amygdales, qui sont le mécanisme de protection naturel de notre corps, prenant le premier coup, le plus puissant.
  2. La membrane muqueuse de la gorge est agencée de telle sorte que le microclimat est tel que la reproduction de microbes dans ce milieu est extrêmement facile, à condition que le système immunitaire ne s’acquitte pas de ses tâches.

Ainsi, toute infection du corps avec un niveau réduit du système immunitaire menace l'apparition de toute maladie et la gorge pénètre dans la zone touchée.

Types d'infection

Une fois que nous avons compris en quoi consiste l’infection, nous pourrions commencer à nous battre, mais nous devrions également savoir qu’il existe plusieurs types d’infections et que, par conséquent, le traitement sera légèrement différent.

Les infections les plus connues et les plus courantes affectant la gorge sont:

  • Infection virale - comme on l'a déjà constaté, les virus, qui sont des organismes non cellulaires, sont à l'origine de cette infection. Pour se multiplier, de tels organismes ont besoin d’une cellule vivante et nos cellules sont tout à fait adaptées à ces objectifs. Il existe également une caractéristique intéressante: différents virus qui préfèrent occuper des cellules strictement définies. Ainsi, le virus de la grippe ressemble le plus à la structure cellulaire du larynx. De ce fait, la gorge fait également mal au moment de la maladie.

Il existe une autre caractéristique: les virus modifient la structure de la cellule de telle sorte que celle-ci commence à se multiplier et qu’elle perd sa capacité de fonctionner correctement. Extérieurement, ces changements donnent l'impression que nous tombons malades, c'est-à-dire que la gorge commence à faire mal, qu'il y a une température, une faiblesse et d'autres symptômes familiers. En outre, chaque virus associé à une lésion de la gorge a à peu près la même apparence, de sorte que leur traitement n’est pas très différent.

  • Infection bactérienne - contrairement à ses prédécesseurs, la bactérie est un microorganisme cellulaire complètement indépendant et formé. En ce qui concerne la reproduction de ce type d’infection de la gorge, la bactérie doit simplement pénétrer dans un environnement favorable à sa reproduction. Comme mentionné ci-dessus, la muqueuse des voies respiratoires supérieures est un endroit où certaines bactéries se reproduisent très confortablement, car il existe à la fois un accès à l'oxygène et une température appropriée.

Quant aux bactéries, dont la gorge est leur milieu de prédilection, elles incluent: streptocoque, pneumocoque, staphylocoque, hémophile, diphtérie, ainsi que bacille de la coqueluche, tuberculose microbactérie, etc., cette liste peut être poursuivie très longtemps.

Les infections bactériennes sont particulièrement dangereuses pour l'homme car certaines d'entre elles sécrètent des endotoxines et des exotoxines. Dans ce cas, le premier type de toxine est obtenu en raison de la mort de cellules vivantes et le second type est exclusivement constitué de bactéries vivantes. Le traitement d'une telle infection doit être traité le plus rapidement possible car les conséquences peuvent parfois être extrêmement graves.

  • Infection fongique - ce type d’infection de la gorge est très rare. Généralement, il ne s'agit pas de la maladie elle-même, mais d'une complication après une maladie qui a atteint une certaine forme de gravité. Une infection fongique est causée par des champignons (levure ou moisissure) et il est très facile de la confondre avec un prédécesseur, une infection bactérienne. Par conséquent, pour obtenir une précision diagnostique maximale, il est nécessaire de faire un frottis et de le vérifier en laboratoire afin de commencer le traitement approprié.

Traitement des infections de la gorge

Comme vous le savez, le traitement d'une infection de la gorge comporte un certain nombre de différences, qui dépendent en premier lieu de la cause exacte de l'infection.

Ainsi, une infection virale provoquant des maladies telles que la laryngite, la pharyngite ou l'amygdalite peut être traitée avec toutes les méthodes connues. Après avoir consulté un médecin, on prescrit habituellement au patient les médicaments suivants:

  • Antipyrétique,
  • Anti-inflammatoire
  • Parfois des analgésiques,
  • Prendre beaucoup de liquides chauds.

Si une maladie causée par la multiplication d'une infection bactérienne a commencé dans la gorge, des antibiotiques entreront probablement dans le traitement. Les autres devront boire des antihistaminiques complexes, des médicaments qui soulagent les processus inflammatoires, ainsi que renforcer le système immunitaire du corps.

Pour l'extermination de champignons remplis de gorge, qui prennent souvent la forme d'un enduit blanc nauséabond sur les parois du larynx, de la cavité buccale et de la langue, le traitement est administré avec des antifongiques. Seul le médecin traitant peut prescrire de tels remèdes au patient, et seulement après que le résultat du frottis est obtenu.

Quant aux mesures préventives générales, ainsi qu'aux mesures et méthodes de traitement des infections de la gorge, elles sont assez classiques: aussi souvent que possible, gargarisez-vous avec du bouillon sodo-salin et du bouillon à la camomille. Vous pouvez également dissoudre des comprimés spéciaux ayant un effet antiseptique ou utiliser des vaporisateurs similaires, ce qui est suffisant dans toute pharmacie.

Une infection de la gorge est un type de maladie assez commun à notre époque. Bien que l'infection fongique soit assez rare, des manifestations virales se manifestent chaque jour, même parmi les employés au travail. Afin de ne pas être infecté ni tomber malade de telles maladies, vous devez surveiller votre santé et renforcer votre immunité. En cas d'infection, consultez immédiatement un médecin et prenez les mesures qui s'imposent.

Symptômes du développement d'une amygdalite infectieuse

Chaque personne a une maladie différente. Certains des principaux signes de la maladie sont énumérés ci-dessous:

très mal à la gorge

plus rouge que les amygdales habituelles

желтый или белый налет на миндалинах

опухание лимфоузлов на шее

неприятный запах из рта

Заболевание может быть диагностировано путем проведения экспресс-теста на стрептококк. Для выполнения теста врач будет использовать ватный тампон, чтобы взять мазок поверхности задней части горла. Ce test déterminera si vous avez une maladie à streptocoques ou une infection virale de la gorge.

Symptômes de développement d'une infection virale dans la gorge

Les signes typiques d'une infection virale par la pharyngite:

ganglions lymphatiques enflés sur les côtés du cou (lymphadénopathie cervicale),

taches blanches sur les amygdales et la gorge (exsudat sur les amygdales).

Les manifestations d'une infection virale pouvant survenir avec une amygdalopharyngite :

apparition soudaine de maux de gorge,

L'éruption est causée par des toxines libérées par des bactéries et pas nécessairement par la propagation de l'infection sur la peau. Cette éruption est également connue sous le nom de scarlatine, qui peut survenir chez environ 10% des enfants atteints d'un mal de gorge, et qui commence généralement au niveau du visage et du cou et peut se propager au reste du corps.

Les symptômes d'un maux de gorge infectieux bactérien

Une maladie causée par les streptocoques peut avoir un certain nombre de manifestations associées aux maux de gorge et aux structures de gorge proches. Les symptômes apparaissent généralement quelques jours (1 à 4 jours) après l'infection par l'infection (période d'incubation). Ceux-ci comprennent:

gorge rouge enflée,

taches blanches sur le dos du pharynx et des amygdales, indiquant la présence de pus.

La présence de température et une augmentation des ganglions lymphatiques sur les côtés du cou,

ainsi que le manque de toux.

Tous ces symptômes peuvent entraîner une suspicion d'amygdalite bactérienne et non l'origine virale de l'infection.

Caractéristiques du traitement d'une infection virale dans la gorge

Le traitement dépend du fait que le mal de gorge ait été causé par un virus ou une bactérie. Si la maladie est causée par une bactérie streptocoque (streptocoque), le médecin vous prescrira des antibiotiques. Si le mal de gorge est causé par une bactérie, la maladie, en règle générale, peut être guérie en une semaine si elle est traitée avec des antibiotiques. Toutefois, plusieurs semaines peuvent être nécessaires pour revenir à la taille normale des amygdales et des ganglions enflés.

Votre corps combattra lui-même avec une infection virale. Dans ce cas, seule la désignation d'agents symptomatiques est indiquée. Si un mal de gorge infectieux est causé par un virus, la durée de la maladie dépend du type de virus considéré. En règle générale, les gens se rétablissent presque complètement en 2 semaines.

Parfois, le mal de gorge infectieux se répète souvent et peut entraîner des difficultés respiratoires. Dans ce cas, le médecin vous recommandera une procédure d'ablation de l'amygdalectomie appelée amygdalectomie.

Traitement à domicile pour une infection par le virus du mal de gorge

Diverses maladies d'une infection virale commencent dans la plupart des cas de manière inattendue. La température augmente brusquement, la gorge, le larmoiement, le nez qui coule, les maux de tête, la faiblesse, les vomissements, la diarrhée commencent à faire mal. Prenez certaines mesures pour les premières heures de la maladie. Appelez un médecin à la maison et bien sûr, faites tout pour améliorer l’état du patient. Il est possible de traiter de telles maladies à la fois avec des moyens médicaux modernes et avec les méthodes de grand-mère qui ont été testées pendant des années. Comment traiter la maladie avec des remèdes populaires, découvrez-le maintenant.

rouillé orme (poudre) - cinq grammes, cannelle - cinq grammes. Bien mélanger, envoyer au fond de la langue. Boire avec de l'eau. La maladie régressera après la deuxième application. Les enfants peuvent ajouter cinq grammes de poivron rouge au mélange.

une solution de sel aidera à prévenir la déshydratation du corps lors des symptômes d’une amygdalite infectieuse. Pour préparer une telle solution, vous aurez besoin de: cinq grammes de sel, vingt grammes de sucre par litre d'eau.

Un remède populaire efficace qui remplace parfaitement le Rehydron: cent grammes de raisins secs par litre d'eau, cuire pendant trente minutes. Ajouter cinq grammes de sel, cinq grammes de soude, vingt grammes de sucre. Faire bouillir tout à nouveau. Vous devez boire le médicament souvent, par petites gorgées. Si les raisins secs broyent, la solution ressortira plus saturée.

Dix grammes de millepertuis produisent deux cent cinquante millilitres d'eau bouillante. À utiliser pour les adultes - la moitié, pour les enfants - la troisième partie d'un verre. Les enfants de moins de trois ans ne sont pas recommandés.

une compote de myrtilles séchées est recommandé d'utiliser un point d'eau dans le traitement de l'amygdalite infectieuse.

en cas de diarrhée, il convient de préparer la décoction d'un oslinik âgé de deux ans: dix grammes par trois cents millilitres. Boire par portions de dix grammes cinq fois par jour.

donne un résultat positif et fécule de pomme de terre. Cinq grammes d'amidon broyé pour cent grammes d'eau bouillante froide, à boire dans une gorgée. Une fois que les vomissements ont cessé, il faut administrer à la patiente une bouillie de riz, de la purée de carottes et de pommes, un bouillon de riz à la place de l'eau.

si la gorge vous gêne, utilisez des rinçages pour le rinçage: infusions de calendula, de camomille et de sauge aux herbes. La procédure de traitement est de préférence effectuée avant les repas.

Causes du développement d'une amygdalite d'origine infectieuse

Une maladie d'origine virale se transmet généralement de personne à personne par contact ou par contact avec le liquide nasal déjà infecté. Le moyen le plus courant de contracter une forme aiguë du virus consiste à contacter une personne infectée.

En contact étroit avec des gouttelettes en suspension dans l'air provenant d'une personne infectée, l'amygdalite infectieuse à streptocoque peut être infectée de la même manière. Les installations intérieures telles que les dortoirs universitaires, les jardins d'enfants, les installations militaires et les écoles offrent des conditions idéales pour la transmission de la maladie d'une personne à une autre. Le risque d'infection d'un membre affecté de la famille approche 40%. Le risque d'être infecté par une bactérie streptocoque diminue de manière significative après le début du traitement antibiotique approprié.

Bactérienne

Les bactéries exposées à un environnement chaud et humide présentent une activité accrue. Ils commencent à détruire les cellules saines, ce qui conduit à la formation de processus purulents. Les symptômes peuvent inclure:

L'infection se produit le plus souvent par des gouttelettes aéroportées, lors de l'interaction avec une personne malade. Les agents pathogènes peuvent entraîner une otite moyenne, une sinusite, une lymphadénite, une amygdalite et un abcès pharyngé.

Les complications de la pathologie bactérienne se développent si l'infection se généralise. Peu à peu, la microflore pathogène se répand dans l’ensemble du corps, ce qui forme des foyers enflammés dans tous les organes internes.

Prévention

Il est impossible de se protéger des infections de la gorge, mais il est tout à fait possible de minimiser les risques d’infection.

Pour ce faire, vous avez besoin de:

  • Arrêter de fumer. La fumée de tabac affaiblit les défenses immunitaires locales de la gorge et du nasopharynx, les rendant ainsi plus sensibles aux facteurs pathogènes externes.
  • Manger varié. Une mauvaise alimentation conduit au fait que le corps reçoit moins de vitamines et de minéraux essentiels. C'est pourquoi les médecins insistent sur une alimentation variée, notamment sur les aliments enrichis en vitamine C, qui renforcent le système immunitaire.
  • Humidifier le microclimat à la maison. Avec la saison de chauffage, de l'air sec pénètre dans nos maisons, ce qui irrite les muqueuses de la gorge et du nasopharynx. Cela peut entraîner la formation de microtraumatismes à leur surface, qui deviendront par la suite le point de départ de l'infection. Une fontaine décorative, un humidificateur domestique ou tout simplement un drap humide ou une serviette sur la batterie aideront à résoudre le problème d'humidité.
  • Respecter l'hygiène. Selon les experts, les agents pathogènes infectieux pénètrent le plus souvent dans notre corps avec des mains non lavées. Le lavage fréquent des mains protégera contre la maladie.
  • Prendre des complexes multivitaminiques pendant la saison froide. Avec le début de la saison froide, ainsi que les infections ORL constantes, il est recommandé de commencer à prendre des multivitamines et des immunomodulateurs, ce qui améliorera l'état du système immunitaire.
  • Habillez-vous en fonction de la météo. L'hypothermie entraîne un rétrécissement important des vaisseaux sanguins et une violation de la barrière muqueuse, ce qui devrait protéger contre les agents infectieux. Le froid lui-même ne provoque pas de rhume, mais il peut provoquer l'apparition de la maladie en raison d'une diminution de l'immunité.

L'infection dans la gorge est le type de maladie le plus répandu à ce jour. Et si l'infection fongique est encore rare, nous rencontrons chaque jour une microflore virale et bactérienne. Afin de ne pas tomber malade, il est important de surveiller votre santé, de renforcer le système immunitaire et, en cas d'infection, de consulter un médecin en temps utile.

Bacille diphtérique

La diphtérie est une maladie infectieuse aiguë causée par un type particulier de bactérie. Mais le danger n'est pas la bactérie elle-même, mais la toxine. Il peut affecter le système nerveux, le cœur, les reins et entraîner la mort.

L'infection survient chez un patient ou un porteur. Les bâtons tombent dans l'air, avec des gouttes de salive ou de mucus. La porte d'entrée est la membrane muqueuse du nasopharynx, les plaies, la conjonctive de l'œil.

Le bacille de la diphtérie entraîne un gonflement et une nécrose de la membrane muqueuse, mais la douleur est moins prononcée qu'avec l'angine. Une fièvre survient lorsque la toxine avec du sang atteint l'hypothalamus. La température dure jusqu'à 14 jours. Le médecin peut remarquer une légère augmentation des amygdales. L’une des caractéristiques de la maladie est l’absence de rhume.

Coqueluche

L'agent causal de la coqueluche est la bactérie Bordetella pertussis. Vous pouvez l'obtenir par des gouttelettes aéroportées. La maladie découle du phénomène de toux convulsive paroxystique et de lésions des systèmes respiratoire et cardiaque. La coqueluche est souvent la cause de spasmes dans la gorge, mais la région du larynx et du nasopharynx est moins sensible à la maladie.

En cours de développement, le bâton sécrète des toxines sur la membrane muqueuse, qui affectent le système nerveux. Le processus d'empoisonnement entraîne une perturbation du sommeil et de l'alimentation.

La baguette de Koch

Il provoque la tuberculose du larynx. Dans la plupart des cas, la maladie se développe contre la tuberculose pulmonaire et se propage au larynx. Les symptômes incluent enrouement, trouble de la déglutition. Il y a un épaississement des tissus, ce qui provoque une sténose, un manque d'oxygène. Le traitement consiste à prendre des médicaments.

D'autres bactéries, telles que les gonocoques ou les pneumocoques, peuvent également causer des maux de gorge. Le gonocoque conduit à l'apparition d'une plaque blanc-jaune. Les ganglions lymphatiques augmentent, la salivation augmente, la mauvaise haleine apparaît. Douleur lors de la déglutition et dans un état calme. Des symptômes de stomatite apparaissent également.

Le pneumocoque est une bactérie sphérique. Dans la gorge, l'infection se développe rarement, car elle affecte surtout les oreilles, le système respiratoire. Avec la maladie, le système nerveux, le cœur et le tractus gastro-intestinal sont touchés.

Infections causées par l'introduction d'agents infectieux dans le corps. Les virus peuvent être 100 fois plus petits que les bactéries et les champignons. Une caractéristique est que dans les 3-7 jours, l'immunité forme des cellules en relation avec un tel agent infectieux. Par conséquent, la maladie ne dure généralement pas plus d'une semaine.

Étiologie des infections virales aiguës

Virus de la grippe

Cette espèce affecte principalement les voies respiratoires. Plus de 2 000 types différents de ces virus ont été identifiés. La source d'infection est une personne malade qui a une forme claire ou effacée de la maladie. Il est contagieux depuis environ une semaine.

Sans analyse, il est impossible de distinguer la grippe d'autres types d'infections virales respiratoires aiguës. Par conséquent, dans la pratique, le diagnostic n’est établi que sur la base de données épidémiologiques. Image typique:

  • la température monte à des niveaux élevés,
  • frissons, douleurs dans les muscles et la tête,
  • pas d'écoulement du nez,
  • la toux sèche est accompagnée de douleur.

La gorge est un peu rouge, il y a un léger gonflement de la membrane muqueuse.

Rhinovirus

Il s’agit de lésions virales aiguës du nez et du nasopharynx. La température ne dépasse pas 38 degrés. Un mal de gorge, un éternuement, un nez qui coule apparaissent. L'odeur disparaît. Le rhinovirus conduit à la rhinite et à la pharyngite. Les cellules de la famille des picornavirus deviennent des agents d'infection.

Comment se transmet une infection virale:

Adénovirus

Avec une infection à adénovirus, les voies respiratoires, les yeux, le tissu lymphoïde sont affectés. Selon les caractéristiques du système immunitaire, l'évolution de la maladie peut être différente. Un symptôme précoce est une augmentation de la température corporelle à 39 degrés et de légers symptômes d'intoxication.

Il y a un écoulement du nez, un gonflement de la paroi postérieure du pharynx. Peut-être la formation d'une plaque d'épingle sur les amygdales. Avec l'apparition d'un mal dans la forme intestinale, il rejoint:

Autres espèces

L'infection à entérovirus se présente sous la forme d'un ARVI, accompagné de fièvre et de catarrhe des voies respiratoires. Il est causé par les types 11 et 20 d'ECHO, le virus Coxsackie. Fondamentalement, la maladie débute de manière aiguë, parfois avec des frissons et un mal de tête. La source est les patients et les porteurs de virus. L'infection se produit par des gouttelettes féco-orales et aéroportées.

L’infection à coronavirus entraîne le développement de maladies respiratoires et intestinales. La première reproduction a lieu dans la membrane muqueuse du nasopharynx. Chez l'adulte, l'écoulement nasal est caractéristique et chez l'enfant, une bronchite et une pneumonie se développent.

L'herpès dans la gorge apparaît rarement. Le plus souvent, des bulles se forment sur la membrane muqueuse de la bouche, mais elles peuvent toucher n’importe quelle partie du corps. Avec l'apparition d'éruptions cutanées dans la gorge, le médecin peut parler d'une forme grave de la maladie. L'agent causal est généralement le virus de l'herpès simplex.

Comment identifier les maux de gorge herpétiques, voir dans notre vidéo:

Une infection fongique entraîne une laryngite, une amygdalite. Parfois, une personne ne réalise pas qu’elle a un problème. La mycose la plus commune est la candidose. Lors de la déglutition, la douleur s'intensifie, une hyperémie de la muqueuse apparaît. Une caractéristique distinctive d'autres maladies est l'écoulement blanc, semblable au fromage cottage.

Un revêtement jaune peut apparaître sur la langue et le mur du fond. Cela indique le développement de moisissures. Presque toujours il y a un gonflement du nasopharynx et des amygdales, la température corporelle augmente. Lorsque les amygdales palatine, pharyngée et linguale sont impliquées dans le processus infectieux, une amygdalite fongique se développe.

En plus de la candidose, une aspergillose, une blastomycose et d'autres peuvent apparaître dans la gorge.

Méthodes de diagnostic

En cas de maux de gorge, vous devez immédiatement consulter un médecin, car la cause de ce symptôme peut être dangereuse. L'enquête comprend:

  • Histoire prenant au cours d'une conversation.
  • Analyse de l'état général du demandeur.
  • Examen de la gorge.
  • Palpation du cou dans la gorge et les ganglions lymphatiques.

Lorsque la culture est semée, l'agent pathogène est développé pendant un certain temps. Un dosage immunoenzymatique est parfois utilisé pour déterminer les antigènes et les anticorps présents dans le matériel à tester.

Comment déterminer une infection virale ou bactérienne par le résultat de l'analyse, voir notre vidéo:

Caractéristiques du traitement des infections de différentes étiologies

Le traitement peut être général et spécifique. Dans le premier cas, les médicaments sont utilisés:

Si la maladie est causée par une bactérie, le médecin est plus susceptible de vous prescrire des antibiotiques. Les antihistaminiques sont souvent prescrits pour réduire l'enflure et les crampes. Pour traiter une maladie de nature virale, des médicaments antiviraux et des agents augmentant la réponse immunitaire sont prescrits. Avec le développement du champignon, des antiseptiques à effet antifongique sont prescrits.

Le patient, quel que soit le type de maladie, doit boire beaucoup. Un rinçage supplémentaire est prescrit avec une solution de soude, de sel et de camomille. Aujourd'hui, dans les pharmacies, il existe également des comprimés spéciaux pour la résorption. Ils enlèvent la douleur de la gorge, ont un effet antiseptique local.

Prévision et méthodes de prévention

Le pronostic pour un traitement rapide est presque toujours favorable. Dans la plupart des cas, l'évolution de la maladie dépend de la force de l'immunité de la personne. Pour la prévention, vous pouvez:

  • tempérer
  • bien manger
  • vivre dans un appartement avec suffisamment d'air humidifié.

Les médecins recommandent de remplacer une brosse à dents après chaque maladie. Avec la maladie, les virus, les bactéries et les champignons restent dessus même avec de bons soins. Certains d'entre eux peuvent être en vie pendant longtemps dans de telles conditions. Après l'infection et pendant la maladie, buvez une décoction d'églantier au miel.

Qu'est-ce qu'une infection virale?

Les maladies virales sont un groupe de troubles associés à l’introduction dans le corps d’agents infectieux très petits, mais également très contagieux (c'est-à-dire infectieux). En effet, les virus sont des centaines de fois plus petits que les plus petites bactéries et champignons. Les virus peuvent pénétrer dans les cellules humaines et prendre sous leur propre contrôle tous les processus moléculaires qui s'y déroulent. De ce fait, la cellule cesse de remplir sa fonction inhérente et ne s’occupe que de ce qui aide le virus à se diviser, à savoir: pour former des milliers de leurs copies.

Heureusement, la plupart des virus ne peuvent entrer que dans un certain type de cellule. Par exemple, les virus respiratoires ne perturbent que les cellules de la membrane muqueuse des voies respiratoires.

En 3 à 7 jours, le système immunitaire humain forme une immunité contre le virus sous forme d'anticorps spécifiques. De ce fait, les infections virales respiratoires ne gênent pas une personne pendant plus d'une semaine.

Le danger est qu'au cours d'une maladie virale, une grande quantité de crachats se forme sur la membrane muqueuse. C'est un bon terrain fertile pour d'autres agents infectieux - les bactéries. Les complications bactériennes des infections virales peuvent avoir un cours grave et des conséquences graves. C'est pourquoi il est si important de traiter les maladies virales de la gorge à temps.

Quelles sont les maladies virales de la gorge?

Ainsi, selon le lieu de l'infection, les maladies virales de la gorge sont divisées en:

  1. L'amygdalite est une lésion des amygdales. Симптоматика сходна со стрептококковой ангиной: больной жалуется на острую боль при глотании, снижение аппетита, слабость. При осмотре горла заметно значительное увеличение и покраснение миндалин. Их поверхность может быть покрыта прозрачным или мутным слизистым налетом.
  2. La pharyngite est une lésion du pharynx. Si un virus a envahi les cellules de la membrane muqueuse du pharynx, un mal de gorge, de la transpiration, une sécheresse gênent.
  3. La laryngite est une maladie dans laquelle une infection affecte le larynx et les cordes vocales. Suite à une inflammation des cordes vocales, la voix du patient change - elle devient grossière, enrouée ou à peine audible. Avec la laryngite, une toux humide superficielle peut perturber (on parle parfois d'aboiement).

La laryngite, la pharyngite et l'amygdalite peuvent faire partie du tableau clinique de diverses maladies causées par l'introduction de différents types de virus dans la membrane muqueuse des voies respiratoires.

On sait que les maladies de la gorge peuvent être associées à des infections telles que:

  • virus de la grippe
  • Les virus ARVI (infections virales respiratoires aiguës) qui provoquent des rhumes,
  • Coxsackie virus, qui provoque une infection de la gorge très douloureuse appelée mal de gorge herpétique,
  • Virus d'Epstein-Barr, provoquant une mononucléose infectieuse.

Les symptômes du mal de gorge varient en fonction du type de virus pathogène. Nous vous suggérons de vous familiariser avec le tableau dans lequel sont présentés les principaux symptômes, caractéristiques et pronostic de l'évolution des maladies virales touchant le pharynx, les amygdales ou le larynx (voir tableau 1).

Symptôme / InfectionVirus de la grippeVirus ARVIVirus Coxsackie (herpangine)Virus d'Epstein-Barr (mononucléose infectieuse)
ÉpidémiologieIl y a souvent des épidémies en automne-hiver.Les épidémies d'infection se produisent pendant la saison froide. Les adultes tolèrent plus facilement la maladie que les enfants.Il se produit principalement dans l'enfance. Des épidémies locales chez des groupes d'enfants peuvent être observées.Le plus souvent, les enfants et les adolescents sont malades. En été-automne, des épidémies sont observées chez des groupes d'enfants.
La température du corpsÉlevée dès le premier jour de maladie (38 à 41 ° C).Peut être élevé, surtout chez les enfants (37-39 ° C). le plus souvent n'atteint pas 38 ° CIl monte brutalement dans la première maladie à 38-39 ° C.La température corporelle est basse (environ 37 ° C).
Condition de la gorgeRougeur et gonflement du palais mou, pharynx.Amygdalite, pharyngite ou laryngite de forme catarrhale. Mucous gonflé, rougi. La plaque est muqueuse ou mucopurulente.Dans les premiers jours - gonflement et rougeur du pharynx, palais mou, amygdales. Ensuite, des plaies éclatantes se forment sur la muqueuse.Amygdalite catarrhale - amygdales dilatées, rougies, recouvertes d'un enduit transparent ou trouble.
Maux de gorgeModéré.Les maux de gorge sont souvent légers, mais peuvent être graves.Constante, aggravée par l’ingestion de nourriture.Les maux de gorge sont légers.
Symptômes ClésSymptômes d'intoxication - maux de tête, faiblesse, douleurs dans les muscles et les articulations.Rougeurs et maux de gorge, éternuements, nez qui coule.Plaies dans la bouche, maux de gorge.Gonflement des amygdales, toux, ganglions lymphatiques enflés et douloureux dans tout le corps.
Symptômes associésEn plus d'un mal de gorge, de la toux, parfois d'un trouble digestif. Nez qui coule - rarement.Faiblesse, somnolence. une conjonctivite peut survenir (avec infection à adénovirus).Manque d'appétit, indigestion, douleurs abdominales.Fatigue extrême pendant 2 semaines ou plus. Parfois, il y a une éruption cutanée rouge au palais, puis sur la peau du corps.
PrévisionsUne maladie mortelle. Lors de la prise de médicaments anti-grippaux, la maladie recule en une semaine.Orvi est bien traitable. Avec un traitement inapproprié, les infections bactériennes peuvent être compliquées.La maladie est grave mais son pronostic est favorable. En une semaine, le patient développe une immunité au virus.Les complications sont rares, principalement avec un traitement inapproprié (prise d'antibiotiques, d'aspirine).

Tableau 1 Infections virales pouvant causer des maux de gorge.

Comment la maladie est-elle diagnostiquée?

Comme nous le savons déjà, la gorge peut faire mal pour diverses raisons. En fonction du type de mal de gorge viral survenu, un traitement approprié est choisi.

Ainsi, le traitement de la gorge devrait commencer par une détermination précise des causes de la maladie, c.-à-d. diagnostic.

Il est à noter que les symptômes de l'amygdalite à streptocoques sont en grande partie similaires à ceux de l'amygdalite virale.

Il est très difficile de dire quelle infection se développe dans la gorge, en se basant uniquement sur les données de pharyngoscopie. C’est pourquoi le médecin qui a examiné le patient peut l’orienter vers des tests de clarification. Tout d'abord, ils ont recours à des analyses telles que le test sanguin clinique général et la culture bactériologique d'un frottis de gorge. Ces deux tests sont suffisants pour déterminer quelle infection le patient développe (fongique, virale ou bactérienne), quelle est l'inflammation sévère, si streptocoque pharynx est présent dans les expectorations, y a-t-il des raisons de croire que le patient développe une mononucléose, etc.

Dans de nombreux cas, les tests ne sont pas nécessaires. Si le patient présente tous les symptômes du SRAS (nez qui coule, mal de gorge, éternuement), le traitement commence immédiatement.

Des tests supplémentaires peuvent être nécessaires si le patient présente une détérioration du bien-être ou si la maladie ne disparaît pas dans les 7 jours. Dans ce cas, le médecin traitant peut suspecter le développement d'une infection bactérienne sur un fond viral.

Le traitement des infections virales dans la gorge est similaire au traitement du rhume.

Si le patient présente des symptômes de grippe - température corporelle élevée, mal de gorge, toux, muscles et articulations douloureux, il est nécessaire d'appeler un médecin. Le traitement de la grippe repose sur des médicaments antiviraux.

Avec le SRAS, les médicaments antiviraux ne sont pas toujours utilisés. Ils n'affectent le cours de la maladie que si le traitement est commencé le premier ou le deuxième jour de la maladie. Avec l’herpangine et la mononucléose infectieuse, les antiviraux sont inefficaces.

Le corps humain produit assez rapidement, en l'espace de 3 à 5 jours, des anticorps dirigés contre le virus, ce qui permet au patient de récupérer. Ainsi, l'essentiel est d'entretenir le corps pendant la période aiguë (dans les 3 premiers jours de la maladie). La période aiguë est la plus dangereuse, c’est à ce moment-là que le patient peut avoir de la fièvre, de graves maux de gorge, des éternuements, un écoulement nasal et une indigestion. Pendant la période de crise, vous devez contrôler la température de votre corps et lutter contre la déshydratation. Un traitement symptomatique avec des préparations topiques joue un rôle de soutien. Il est très important de respecter le repos au lit pendant la période de crise, car le corps dépense beaucoup d’énergie pour lutter contre le virus.

Ainsi, dans la période aiguë de la maladie, les traitements suivants peuvent être utilisés:

  • médicaments antiviraux
  • médicaments antipyrétiques (avec une température croissante de 38,5 ° C ou plus),
  • consommation excessive d'alcool (préférez les tisanes chaudes, l'eau minérale),
  • dormir et se reposer
  • aliments légers enrichis, ne pas trop manger,
  • traitement local - instillation nasale, gargarisme, irrigation des amygdales avec des médicaments, etc.,
  • avec la laryngite, vous devriez parler le moins possible, y compris dans un murmure.

À partir de 3-4 jours, l'état du patient devrait s'améliorer considérablement. Les symptômes généraux, tels que maux de tête et fièvre, disparaissent progressivement et disparaissent progressivement. Seuls subsistent les symptômes locaux: douleur lors de la déglutition, écoulement nasal, toux. Au cours de cette période, l'objectif principal du traitement est d'éliminer le mucus des voies respiratoires et de prévenir le développement de complications bactériennes. À cette fin, les procédures recommandées telles que:

  • gargarisme avec une solution saline ou de soude,
  • rinçage avec décoctions de plantes médicinales (si vous êtes sûr de ne pas être allergique),
  • irrigation de la gorge avec des préparations antiseptiques sous forme de spray (tout antiseptique pour le traitement des amygdales et du pharynx convient - Ingalipt, Hepilor, Hexoral),
  • résorption de pastilles médicamenteuses (Strepsils, Faringosept, Lizobakt) - non seulement a un effet antiseptique, mais réduit également la douleur,
  • consommation excessive d'alcool continue d'être pertinente, vous pouvez entrer les plats habituels dans le régime alimentaire.

Les maladies virales, telles que l'amygdalite, la pharyngite et la laryngite, répondent bien au traitement et ont un pronostic favorable. Si le traitement à domicile ne fonctionne pas dans la semaine, consultez votre médecin. Le schéma thérapeutique devra peut-être être revu.

A propos des médicaments antiviraux

Influencer l'évolution d'une infection virale n'est pas aussi simple qu'il y paraît. Pour de nombreux virus, il n’a pas encore été mis au point de préparations dont l’efficacité serait confirmée par des études.

Par exemple, le virus Epstein-Barr et le virus Coxsackie ne sont pratiquement pas affectés par les agents antiviraux. Le meilleur remède contre ces virus est constitué par les anticorps produits par le système immunitaire du patient.

Ainsi, le traitement de la mononucléose et des herpangines est principalement symptomatique (repos, traitement antiseptique de la gorge, forte consommation d'alcool, etc.).

Cependant, il existe des médicaments efficaces contre certains virus, tels que le virus de la grippe. Puisque c’est la grippe qui menace gravement la vie d’une personne, le traitement devrait commencer par un médicament antiviral.

Les médicaments utilisés activement dans le traitement de la grippe peuvent être divisés en 3 groupes:

  1. Substances qui violent la reproduction du virus en bloquant l'enzyme neuramidase (médicaments tels que Zanamivir, Oseltamivir).
  2. Médicaments agissant sur le métabolisme de la protéine M2 nécessaire à la division du virus (Amantadine, Rimantadine).
  3. Moyens stimulant la production de sa propre substance antivirale - l’interféron (préparations d’Arbidol, d’Amiksin, de Groprinosin et de Cycloferon).

Les agents antiviraux, comme tout autre médicament, peuvent avoir des contre-indications et des effets indésirables. Par conséquent, avant de les utiliser, vous devez lire attentivement les instructions et consulter un spécialiste.

Pin
Send
Share
Send
Send