Conseils utiles

Récupération après une opération au genou: médicaments, exercice et physiothérapie

Pin
Send
Share
Send
Send


L'opération de remplacement total du genou (appelée arthroplastie complète du genou) est une méthode de traitement de l'arthrose, de l'arthrite inflammatoire ainsi que (dans le cas de lésions chroniques) de la douleur associée à l'arthrite traumatique, sans parler de la raideur, du gonflement et d'autres pathologies articulaires. conduisant à une mobilité articulaire limitée et à une dégradation de la qualité de vie du patient. Après avoir décidé de l'opération, vous pouvez oublier la douleur et l'inconfort ... à moins, bien sûr, que vous ne soyez d'accord avec les risques qu'une telle opération comporte, ainsi qu'avec la longue période de convalescence nécessaire pour ressentir à nouveau toute la joie de bouger. Cependant, même si le processus de réhabilitation a lieu dans chaque pays selon des méthodes spéciales, cet article vous aidera et vous indiquera à quoi vous attendre.

Qui est responsable du manque de progrès?

La restauration fonctionnelle incomplète du membre inférieur est sans fondement imputée au chirurgien qui a mal effectué l'opération. Les patients se plaignent que leur genou ne se plie pas comme une jambe en bonne santé. Une extension incomplète de l'articulation du genou est une plainte assez courante chez les personnes.

Contracture du genou - la jambe ne peut pas se redresser jusqu'au bout.

Il existe des cas où, même avec un système de thérapie de rééducation parfaitement planifié et mis en œuvre, le processus de guérison est retardé ou compliqué par une pathogenèse négative. Comme vous le comprenez, nous parlons ici le plus souvent d'un facteur individuel.

Ne négligez pas les services des rééducateurs lors de la rééducation du membre opéré. Et ne violez pas les périodes de rééducation: à quel point on vous a dit d'adhérer à un régime spécial d'activité physique, vous devez tout autant l'observer. Votre qualité de vie future dépendra de tout cela.

Plaies chirurgicales après arthroscopie de l'articulation du genou.

Problèmes postopératoires et solutions

En période postopératoire, en raison d'un traumatisme provoqué par le fonctionnement des structures périarticulaires et intra-articulaires, du liquide s'accumule dans le genou et une douleur est ressentie. Ce sont des phénomènes normaux et ne sont pas considérés comme des complications si l'accumulation d'épanchement, accompagnée d'un gonflement des tissus autour de la rotule, ainsi que la manifestation de symptômes douloureux ne duraient pas plus longtemps que prévu. Ces symptômes devraient s'atténuer après 3 jours et disparaissent généralement à la deuxième semaine. Au début, pour éliminer les poches et la douleur, les médecins procèdent à un drainage et à un traitement antiseptique de la plaie. De plus nommé:

  • immobilisation des membres avec des médicaments orthopédiques,
  • la position de la jambe dans une position surélevée lorsque le patient est au lit,
  • appliquer des compresses sèches froides,
  • anti-inflammatoires
  • médicaments antibactériens
  • médicaments contre la douleur.

Arthromot - un moyen de développement passif de l'articulation du genou.

Un œdème prolongé témoigne de la progression de l'inflammation et, éventuellement, de la pathogenèse infectieuse locale qui apparaît, qui se ressent non seulement de l'absence de l'effet de restauration de la mobilité, mais également de conséquences beaucoup plus complexes. Par exemple, si une endoprothèse est installée, une lésion infectieuse entraîne un rejet et une altération de la structure prothétique, ce qui nécessite une intervention chirurgicale répétée (retrait de l’implant) et une antibiothérapie prolongée. Si un œdème grave est associé à une accumulation excessivement excessive de liquide synovial et de sang, vous devrez effectuer une ponction articulaire pour éliminer la formation pathologique.

Progressivement, la température dans l'articulation du genou devrait diminuer, il est recommandé d'appliquer des blocs de glace pendant une semaine ou deux.

Le volume des mouvements devrait augmenter progressivement et atteindre les valeurs normales à la fin de la 6ème semaine. Si l'amplitude de flexion / extension du genou n'est pas restaurée, on peut alors soutenir que la rééducation physique est effectuée ou a été effectuée de manière incorrecte. Si la jambe ne se plie pas ou ne se redresse pas complètement, la raison en est la contracture de l'articulation, qui s'est développée à la suite de la formation d'adhérences grossières entre les tendons et les tissus voisins. Le problème non résolu est résolu par une réparation manuelle et un travail long et intensif sur le développement d'une articulation raide pour la thérapie par l'exercice, la mécanothérapie, la physiothérapie, etc. En pathologie sévère, une opération est réalisée pour mobiliser et exciser la fusion cicatricielle avec une rééducation ultérieure.

De tels simulateurs permettent progressivement, avec des sensations désagréables minimales, d'augmenter l'amplitude de mouvement de l'articulation du genou. Le patient pompe le brassard autour du genou avec de l'air et, sous l'effet de la pression exercée, la jambe se redresse.

Quel que soit le type d’opération, le risque de formation de formations pathologiques sous forme d’adhérences grossières et de cicatrices est considérable. Après la chirurgie, le membre inférieur est dans un état de faible activité physique. Pour résister au développement d'un processus adhésif sévère, les médecins recommandent, à compter du lendemain de l'intervention, un ensemble d'exercices de physiothérapie qui n'interfèrent pas avec la cicatrisation du genou et préviennent en même temps les contractures et l'atrophie musculaire.

Dans les cas avancés, les chirurgiens sont inclus dans la solution du problème.

Après une intervention chirurgicale pendant la période de récupération à long terme, un tel excès peut également se produire: le ligament latéral du genou ne tient pas, ce qui se traduit par une instabilité latérale de l'articulation, un fauchage de la jambe lors d'un mouvement de rotation. Si un ligament collatéral fibulaire ou tibial déchiré a été reconstruit, PKS, il est possible qu'en raison de charges irrationnelles, l'intégrité de la structure ligamentaire fragile se stabilise et se renforce à nouveau. Avec ce symptôme, un chirurgien orthopédique devrait vous examiner! Ce n’est qu’après avoir identifié une cause fiable d’instabilité qu’un spécialiste ayant sélectionné un ensemble efficace de mesures thérapeutiques est en mesure de diriger le traitement dans la bonne direction.

Si l'opération de reconstruction des ligaments est bien effectuée, ils ne deviennent pas moins durables qu'avant l'opération.

Les structures musculaires mettent l'articulation osseuse en état de fonctionnement. La rééducation postopératoire de l'articulation du genou renforce et augmente l'endurance de l'appareil musculo-ligamentaire.

Principes de rééducation après une opération du genou

Le traitement de réadaptation comprend:

  • une planification minutieuse de la rééducation tenant compte d'un problème médical spécifique et de critères corporels,
  • un horaire quotidien élaboré, y compris une rééducation médicale, procédurale et physique,
  • le principe d'équilibre, de graduation et de dosage de l'activité physique,
  • un contrôle minutieux de la performance du patient de toutes les procédures de récupération médicale.

Chaque patient a besoin de son propre programme de récupération après une opération au genou, spécialement développée pour lui par une équipe de spécialistes (chirurgien, réhabilitologue, neurologue, physiothérapeute, méthodologiste de la thérapie par l'exercice, etc.). Par conséquent, il n’existe pas de système de réadaptation unique pour tous les patients. Objectifs de récupération:

  • activation précoce du patient,
  • prévention de la congestion du système respiratoire,
  • stimulation de la circulation sanguine régionale et de la circulation lymphatique dans les membres inférieurs,
  • réduction de la libération de fluide pathologique dans le genou,
  • élimination rapide de la douleur
  • prévention active de la fonte musculaire, des contractures et des adhérences,
  • stimulation du métabolisme métabolique et de la régénération tissulaire,
  • prévention de l'apparition d'un environnement infectieux dans les tissus opérés,
  • la reprise des fonctions des membres perdus.

Un médecin vous expliquera comment développer un genou après une opération. Ne pas se soigner soi-même! Des tactiques incompétentes empêcheront un pronostic favorable. Prenez ce fait en compte si vous ne voulez pas, après avoir subi une grave opération, le genou ne se plie pas et ne fait pas mal.

Procédures physiothérapeutiques

Des procédures physiothérapeutiques vous seront prescrites:

  • traitement au laser
  • l'électromyostimulation,
  • Traitement UHF
  • thérapie extracorporelle par ondes de choc (thérapie par ondes de choc),
  • galvanisation ionique
  • magnétothérapie
  • traitement à la paraffine chaude (seulement dans les derniers stades!).

La stimulation électrique est l'une des options de la physiothérapie.

La thérapie par l'exercice et la physiothérapie aideront à:

  • soulager les spasmes des structures musculaires tendues et augmenter le tonus des muscles affaiblis et atrophiés,
  • activation de la microcirculation et du flux sanguin dans le membre inférieur,
  • stimuler le métabolisme dans les structures articulaires,
  • soulagement des manifestations douloureuses et de l'œdème.

Bandage élastique

Pendant 6 semaines après l'opération, il existe un risque de formation de caillots sanguins et d'enflure. Par conséquent, un spécialiste dans la première période se voit prescrire un bandage élastique, dans une période ultérieure - bas de compression. L'orthopédiste choisit le degré de compression de ces dispositifs médicaux en tenant compte du volume d'intervention et du facteur de prédisposition à la thrombose. L'application d'un bandage élastique et le port de sous-vêtements de compression empêchent le développement d'une thrombose veineuse profonde.

Les bandages sont de moins en moins utilisés, ils sont très mal entretenus lors des mouvements. Plus souvent utilisé tels bas de compression.

La technique du bandage de la jambe sera enseignée à l’hôpital. Tout d'abord, le médecin effectue le pansement et, à votre retour, vous devrez le faire vous-même. Soyez attentif à tout ce que le personnel médical dit et vous enseigne pendant que vous êtes encore à la clinique ou au centre de réadaptation.

Soutien aux médicaments

Aucune rééducation du genou n'est complète sans médication. Après tout type de chirurgie orthopédique, trois types principaux de médicaments sont prescrits:

  • antibiotique contre l'infection localisée,
  • anticoagulant anticoagulant et effet antithrombotique,
  • anti-inflammatoire non stéroïdien.

Peut-être faudra-t-il nommer des additifs ou agents biologiquement actifs parmi une série de chondroprotecteurs pour reconstituer les tissus articulaires en nutriments précieux, ce qui aidera à activer les réactions de réparation régénérative.

La prise d'antibiotiques est d'une importance cruciale, sans laquelle des conséquences très désagréables sous la forme d'une complication infectieuse peuvent se produire.

Contre la douleur, les médicaments ne doivent être utilisés que si cela est nécessaire et ne les abusez pas si la gêne au genou n'est pas très prononcée. Dans les 3 premiers jours, afin de ne pas être frustré par des médicaments nocifs, les médecins conseillent d'appliquer un sac de glace sur l'articulation du genou toutes les 30 à 40 minutes. Les compresses sèches froides sont très efficaces et soulagent la douleur, et le gonflement est réduit à néant. Les fonds de la catégorie AINS ne peuvent pas être utilisés immédiatement avant les cours, de sorte que vous sentiez bien votre jambe au moment de l’entraînement. Si le médicament atténue la douleur, vous risquez de faire un faux mouvement et de causer des blessures indésirables au membre encore vulnérable.

Est-il douloureux de développer un genou opéré sans anesthésie préalable? Bien sûr, quoi cacher, au début ce ne sera pas facile, quoi faire des exercices, quoi bouger. Mais la douleur ne va nulle part, c'est une réaction normale du corps à l'intervention temporaire. Chaque jour, cela deviendra de plus en plus facile pour vous et après environ 7 à 10 jours, les sensations désagréables cesseront de vous causer une telle souffrance. L'essentiel est de ne pas abandonner! Ne cessez pas de suivre les instructions données par le spécialiste. Naturellement, à propos de toutes vos sensations, en particulier si les symptômes désagréables commençaient à s'intensifier, prévenez immédiatement votre médecin observateur ou votre entraîneur en physiothérapie.

Quand les sutures chirurgicales sont-elles enlevées?

Les sutures sur le genou après la chirurgie sont généralement retirées le 10ème jour. Pendant ce temps, la fusion finale des bords de la plaie, fixée avec des fils chirurgicaux, devrait avoir lieu. Si l'incision est petite et rapidement guérie, les points de suture seront enlevés le 7ème jour. En général, la capacité de régénérer les tissus mous disséqués au moment de la chirurgie est différente pour toutes les personnes. Chez les patients âgés ou diabétiques, la guérison finale ne peut avoir lieu que 12 à 14 jours.

À en juger par les cicatrices chez cette patiente, une articulation du genou non gauche a été partiellement remplacée et une arthroscopie. Les coutures ont l'air bien.

Exercice pour le genou après la chirurgie

Ce n'est que dans le cadre d'une combinaison complexe de thérapie par l'exercice et d'autres tactiques d'amélioration de la santé prescrites par le médecin que vous obtiendrez des résultats en normalisant le potentiel de soutien moteur de la jambe.

Le temps nécessaire à la récupération a été indiqué dans les chapitres précédents. Encore une fois, 2-6 mois. La durée du processus de récupération dépend de 3 critères: la tactique opérationnelle, le degré d’agression chirurgicale et les caractéristiques personnelles du patient.

Les objectifs fondamentaux de la thérapie par l'exercice après le remplacement de l'articulation du genou, de l'arthroscopie pour la restauration des ligaments, de la méniscectomie du genou et d'autres méthodes de traitement chirurgicales consistent à augmenter le tonus musculaire et l'endurance, afin de développer la section du genou de manière optimale. Un régime physique compétent par étapes peut être recommandé par un médecin purement compétent - opéré par un chirurgien orthopédique, un spécialiste en réadaptation ou un spécialiste en thérapie par l'exercice.

Orthèse de genou

Comment développer un genou après une chirurgie: méthodes

Immédiatement après 12-24 heures après la chirurgie pendant 3 à 7 jours, il vous sera conseillé de faire un entraînement léger en position couchée. Le taux de redoublement et le nombre de cours par jour sont déterminés par un spécialiste.

  • Détachez délicatement la jambe à problèmes du lit en la soulevant à une distance de 20 cm de la surface. En ce moment, une jambe en bonne santé est pliée au genou. Maintenez la position de la jambe levée pendant 5 secondes, puis replacez soigneusement le membre dans sa position initiale.

  • En pliant légèrement les deux jambes (en s’appuyant sur les talons), les muscles de la cuisse sont tendus. Au compte de dix, détendez-vous.

Mains le long du corps, torse détendu.

  • Effectuer une contraction isométrique des muscles fessiers avec rétention de tension pendant 5 à 8 secondes.

Effectuer jusqu'à ce que la lumière brûle.

  • Allongé sur le dos, placez un rouleau composé d'une serviette sous le pied, appliquez une pression dessus et essayez de plier la jambe. Après 5 secondes, détendez-vous. Les ligaments de la zone poplitée et les structures musculaires du bas de la jambe vont se fatiguer.

L'essentiel n'est pas l'effort, mais la douceur d'augmenter la charge.

  • Les jambes sont à plat sur le lit. Faites des pas vers et depuis vous, tout en gardant votre talon à la surface. Il est utile d’écarter alternativement les jambes sur les côtés en glissant sur la feuille.

Effectuer très lentement.

Les exercices doux sont progressivement complétés par des exercices plus complexes. Nous en donnons des exemples.

    Debout contre un mur ou près d'une chaise pour vous assurer. Soulevez lentement le membre affecté dans un état redressé. Ayant atteint un angle de 45 degrés, maintenez votre jambe tendue sur le poids de 5 secondes, tout aussi doucement que vous le remettez dans sa position initiale.

Ne pas oublier le repose-mains.

Gardez une trace de la balance.

Une exécution sans heurts est la clé pour éviter les blessures.

Après 2-3 semaines, ils basculent vers une formation active, où des classes du type suivant seront déjà présentes:

    des demi-squats près de la chaise (l'angle de flexion des genoux ne dépasse pas 90 degrés),

Essayez de vous appuyer sur toute la zone des pieds.

Si le bassin est avancé, l'effet d'étirement augmentera.

Vous pouvez penser à de nombreux exercices avec un harnais.

Alternez vos jambes tout en faisant cet exercice.

C'est le meilleur projectile pour la réhabilitation.

Nous vous recommandons de travailler dans la piscine pour la vie.

Lorsque vous réalisez des tâches physiques, écoutez vos propres sentiments: vous devez contrôler le seuil de douleur acceptable, sans le laisser s'intensifier. La surcharge n'est pas autorisée! Des charges non optimisées provoqueront un gonflement douloureux dont la durée dépend du degré d'endommagement des structures vulnérables du genou. Mais le plus triste, les poches et la douleur vont ralentir le processus de récupération, nuire au développement normal de l'articulation, augmenter le temps jusqu'à votre récupération finale.

Artusmed - Consultant:

09/05/2019 à 09h31

Bonjour Inna. Il est impossible de répondre à de telles questions. Nous ne savons pas ce que l'opération a été, mais c'est très important. Nous ne savons pas ce que cela signifie de revenir en arrière. Mais en général, il est impossible de donner une réponse à distance meilleure que celle qui a été faite par des médecins qui ont vu et opéré personnellement le patient.

27/05/2019 à 15h37

Irina, bonjour. Comment va la jambe de ton fils? J'ai la même histoire après l'opération. Les ligaments croisés latéral et antérieur ont été suturés à moi.

25/03/2019 à 16h03

Après arthroscopie, après combien de temps la jambe doit-elle se plier normalement?

Kulikova Lydia:

25/03/2019 à 08h10

Opération 27/12/1918. Après exercice et thérapie d'exercice, douleur à la cuisse ou au-dessous du genou. Cela se fait sentir seulement en marchant. Au repos ça ne fait pas mal. Que faire Selon les recommandations, la charge devrait être augmentée et la douleur disparue même après 3 mois
J'essaie de marcher, mais je ne peux pas avoir une jambe normale opérée, je boite
Est-ce normal ou faut-il déjà chercher des spécialistes?
Il n'y a pas de centre de rééducation dans la ville
Cherchez-les seulement dans la région à 120 km de nous

Pin
Send
Share
Send
Send