Conseils utiles

Comment faire cuire le riz sauvage

Pin
Send
Share
Send
Send


Un produit bien connu appelé «riz sauvage» n'a en réalité rien à voir avec les céréales blanches. Le grain était appelé «riz» uniquement à cause de sa forme allongée caractéristique. En fait, le nom de la céréale est l’eau citrique, elle vient d’Amérique du Nord. Dans leur pays d'origine, le produit est souvent désigné comme étant du riz canadien ou de l'avoine d'eau. Les céréales exotiques sont aujourd'hui très populaires parmi les experts culinaires et les nutritionnistes du monde entier en raison de leur goût inhabituel et de leurs nombreuses qualités utiles. Quelles sont les caractéristiques du riz sauvage, comment cuire un produit et l’utiliser dans un régime? Ceci est discuté ci-dessous.

Composition du produit

Les flocons d'avoine sont des grains oblongs presque noirs, de couleur brune, au goût sucré et aux arômes de noisette.

Son caractère unique et son utilité résident dans la composition biologique et chimique des grains. Le produit contient 15% de protéines pures, 70% de glucides et une quantité minimale de graisse. Par la quantité de fibres, le riz sauvage dépasse plusieurs fois toutes les autres céréales et contient également 18 acides aminés sur 22 existants. Il est également très important qu'il n'y ait pratiquement pas de gluten dans les céréales, mais en même temps il y a beaucoup de vitamines et de minéraux. Certains d'entre eux sont capables de couvrir les besoins quotidiens d'une personne en ne consommant que 100 g de grains secs. Parmi ces substances:

  • bore
  • biotine
  • vanadium
  • silicium.

Selon le contenu en acide folique, le produit est le leader et les acides gras qu'il contient équivalent à 1/3 de la norme quotidienne.

À quoi s'attendre

La céréale a un effet bénéfique sur le corps humain quelle que soit l'option de cuisson. Son utilisation régulière dans les aliments aide à réduire l’enflure, à normaliser la pression artérielle et le métabolisme du cholestérol dans le corps. En outre, le riz sauvage améliore la vision, soulage la fatigue oculaire, améliore le fonctionnement des systèmes nerveux et cardiovasculaire, normalise le métabolisme et augmente les performances musculaires.

Tout cela peut être remarqué après plusieurs semaines de consommation régulière du produit. L'essentiel est de ne pas le manger plus de 3 fois par semaine, sinon vous pouvez provoquer une constipation. Les recettes de riz sauvage prennent en compte sa meilleure combinaison avec des protéines animales, des légumes et des fruits, elles incluent donc toujours de la viande, du poisson ou des légumes légers.

Avantages du produit

Il existe de nombreuses bonnes raisons d'inclure les céréales dans un régime alimentaire sain. Les avantages du riz sauvage sont sa valeur nutritive et sa concentration élevée en nutriments. La fibre dans la composition aide à nettoyer les intestins des toxines, empêche la collecte de la masse grasse et est très appréciée des nutritionnistes.

En plus de réduire la graisse corporelle, le riz aide à la construction musculaire en inhibant la dégradation des fibres musculaires pendant l'exercice. Ce résultat fournit au produit des acides gras insaturés, des acides aminés essentiels, une grande quantité de protéines et de vitamines B.

Comment faire cuire le riz sauvage? Les personnes sujettes à la somnolence et à la fatigue s'y intéressent également, car le produit aide à récupérer et, immédiatement après la consommation, accroît la perspicacité et l'activité, et ne provoque pas de sieste. Seulement 200 g de céréales suffisent pour ressentir immédiatement un regain de force après avoir mangé.

La combinaison et la concentration correctes d'acides aminés, de magnésium et de vitamine PP empêchent l'ostéoporose et les maladies des articulations des céréales.

Hors saison, les céréales préviennent le développement de carences en vitamines et, pour maintenir une forte immunité, il suffit de ne manger que 200 g de céréales par semaine. Si vous n'abusez pas de la quantité de produit, le croup aide également à normaliser le système digestif.

Dommages aux cultures

Afin de ne pas nuire à votre corps, vous devez manger du riz sauvage (comment cuire des grains, décrit ci-dessous) uniquement après un traitement thermique. Le respect des normes de consommation ne peut pas entraîner de conséquences négatives, mais si vous mangez trop de céréales régulièrement, une obstruction de l'intestin, des coliques à l'estomac et une hypovitaminose peuvent survenir. Ce dernier est associé à une concentration accrue de minéraux et de vitamines entrants.

Leur excès peut provoquer des réactions allergiques cutanées, une indigestion et une altération du teint.

Riz amincissant

Les nutritionnistes recommandent d'inclure très souvent le riz sauvage dans la perte de poids, car la teneur en calories du produit n'est que de 100 Kcal pour 100 g, ce qui permet de consommer des plats à base de céréales à tout moment sans restriction. De plus, le produit procure une sensation de satiété pendant longtemps grâce à un grand nombre de fibres alimentaires et de nutriments. La fibre dans la composition assure également la normalisation du système digestif et le nettoyage du corps des toxines, qui est souvent le principal problème de l'excès de poids. Un tel nettoyage en profondeur aide à consolider les résultats sur une longue période après la fin de la nutrition. En outre, le produit favorise la circulation optimale des fluides dans le corps et empêche l’effet du "plateau" lors de la décharge des kilos superflus.

Il est recommandé de consommer du riz sauvage (comment le cuire, décrit ci-dessous) avec des régimes sportifs, car sa composition aide à maintenir et à développer les muscles sous des restrictions alimentaires sévères et un effort physique intense.

Le goût vif des céréales atténuera la sensation de fraîcheur dans n'importe quel plat, ce qui fait défaut dans les régimes stricts. Si vous le souhaitez, vous pouvez parfumer les céréales avec des fruits ou des herbes, ce qui améliorera le goût sans augmenter la teneur en calories.

Règles de cuisson

Avant de faire bouillir le riz sauvage, il doit être lavé et laissé tremper au moins 2 à 3 heures et, si possible, toute la nuit.

L'eau utilisée pour cela n'est pas utilisée pour la cuisson et drainée après gonflement des grains. L'eau est versée dans la casserole dans un rapport de 1/3 par rapport aux céréales et portée à ébullition, après quoi le riz préparé y est versé. Préparez les céréales jusqu'à ce que le liquide soit complètement évaporé, d'abord à feu moyen, puis au minimum. Après évaporation, laissez la casserole mijoter même sous une serviette, de sorte que le temps de cuisson total soit de 40 minutes. Pour le goût, de l'huile et du sel sont ajoutés aux céréales.

S'il n'y a pas assez de temps pour le trempage, vous pouvez verser les grains avec de l'eau bouillante et les laisser sous le couvercle pendant 30 à 40 minutes, puis égoutter l'eau et cuire comme décrit ci-dessus.

En accompagnement, le riz sauvage est souvent utilisé avec du riz ordinaire. Pour ce faire, des parties égales de la céréale sont mélangées et cuites jusqu'à ce qu'elles soient cuites dans un plat. Après cela, ils sont lavés et servis avec des fruits de mer bouillis, du poisson frit ou cuit à l'étouffée et de la viande. Si vous le souhaitez, le riz cuit peut également être mélangé avec des légumes sautés.

L'eau d'avoine ne peut pas seulement être bouillie. La recette pour la cuisson immédiate des haricots au four avec du poulet est très populaire. Pour ce faire, mettez les gruaux dans un plat à parois épaisses résistant à la chaleur, en couches avec des tranches de poulet et des légumes hachés fins au goût, versez de l'eau et mettez sous le ragoût pendant 60 minutes. Si nécessaire, de l'eau est ajoutée pendant la cuisson. Après 1,5 heure, le plat est saupoudré d'herbes et d'épices, salé et servi.

Vous pouvez également faire cuire des grains avec divers légumes.

Conclusion

Le riz sauvage est à juste titre populaire parmi la population car sa composition unique permet de satisfaire de nombreux besoins du corps humain avec des doses minimales de consommation. Dans le même temps, il est très important de ne pas dépasser les portions individuelles recommandées par 100-200 g (afin de ne pas provoquer d'obstruction intestinale). Il est également recommandé de consommer un produit contenant des fruits, des légumes frais, des herbes aromatiques, du fromage cottage et de boire beaucoup d’eau afin d’éviter des problèmes de digestion.

Regarde la vidéo: À la découverte du riz sauvage (Novembre 2020).

Pin
Send
Share
Send
Send