Conseils utiles

Ablation de nerf dentaire - indications, caractéristiques, coût de la procédure

Pin
Send
Share
Send
Send


Les dentistes n’ont recours à la chirurgie d’enlèvement de la pulpe qu’en dernier recours, car l'ablation du nerf dentaire est lourde de conséquences négativesassocié à des difficultés dans son fonctionnement normal ultérieur. Cependant, cette procédure est assez courante et peut affecter chaque personne.

Où se trouve le nerf de la dent et pourquoi est-il enlevé?

Si nous considérons la structure simplifiée de la dent, nous pouvons distinguer ses trois parties principales:

  • L'émail est une couche externe solide qui protège la dent contre les influences physiques, chimiques, thermiques et autres.
  • La dentine est la coquille intermédiaire à travers laquelle se produit le transfert des nutriments à l'émail.
  • La pulpe est la partie centrale, constituée de fibres nerveuses et de vaisseaux sanguins.

La procédure de retrait d'un nerf dentaire désigne l'extraction de tissu pulpaire mou - dépulpation. Cette procédure est nécessaire pour l'inflammation de la pulpe, lorsque le traitement est impossible ou difficile. Si le processus inflammatoire n'est pas éliminé, avec le temps, il peut se propager aux dents voisines, aux muqueuses et devenir inflammatoire purulente.

Habituellement, le nerf dentaire est complètement éliminé, mais dans des cas particuliers, une extraction partielle (amputation) de la pulpe est effectuée. Lors de l'amputation, la partie endommagée des tissus est coupée sous la couronne tout en préservant la racine, ce qui explique pourquoi le nerf est partiellement retiré de la dent. La préservation d'une partie du nerf est nécessaire pour que l'émail continue de recevoir les nutriments nécessaires de manière naturelle.

Extrait du nerf dentaire

Indications de dépulpation:

  • caries étendues
  • pulpes classiques et pulpes infectieuses (les bactéries pénètrent au sommet de la racine)
  • blessures aux dents et blessures affectant la pulpe
  • si nécessaire, installation de couronnes ou de ponts classiques

Beaucoup de patients qui se présentent chez le dentiste avec un mal de dents sont intéressés par la question: peut-on préserver la pulpe? Il existe aujourd'hui des méthodes de traitement biologique (préservation de la pulpe entière) et d'amputation vitale (préservation de la pulpe de racine). Cependant, de nombreux facteurs favorables doivent converger pour leur mise en œuvre. Par exemple, le traitement biologique n'est pas effectué après 25 ans.

Élimination de l'arsenic d'un nerf dentaire

L'élimination de la pulpe à l'arsenic est considérée comme une technique de traitement obsolète, qui n'est presque jamais utilisée aujourd'hui. La procédure était assez simple: une dent était préparée à l'aide d'une perceuse, puis les canaux radiculaires étaient élargis, un médicament était introduit pour enlever le nerf de la dent, après quoi un plombage temporaire était établi pendant 2 à 3 jours. L'aspect négatif de ce traitement est que l'arsenic est le poison le plus puissant ayant un effet néfaste sur la dent et les tissus environnants. Avec l’apparition de nouvelles méthodes sûres, le besoin en arsenic a disparu.

La méthode moderne de dépulpation

Aujourd'hui, la dépulpation est effectuée à l'aide d'un extracteur de pulpe, la tige en métal la plus mince qui ait des dents, pouvant même pénétrer dans les régions éloignées des canaux radiculaires. Le localisateur d'apex aide à déterminer la profondeur du canal afin de réduire le risque de blessure. Après la procédure, un plombage temporaire est généralement établi, mais il peut être permanent si le médecin ne voit pas les risques de complications et dispose d'instruments de haute précision, par exemple un microscope dentaire.


Indications et contre-indications pour le retrait

Le nerf est retiré de la dent dans les situations où il est enflammé et une amputation partielle n'est pas possible. Les causes de l’inflammation de la pulpe sont le plus souvent dues à l’attitude indifférente du patient à l’égard de la santé bucco-dentaire ou à la mauvaise qualité des procédures de traitement des caries et autres maladies dentaires. Dans quels cas le nerf est retiré de la dent:

  • Caries négligées. Si le patient visite la clinique à temps, le dentiste éliminera les formations carieuses détectées et remplira les cavités dentaires. Si la carie se propage et pénètre à travers la dentine, provoquant une inflammation de la pulpe, elle devra être enlevée.
  • Blessure physique à la dent. Si le patient se rend chez le dentiste immédiatement après une blessure, le médecin pourra désinfecter et sceller la surface endommagée avec qualité. Sinon, la dent peut devenir enflammée.
  • Pulpes infectieuses. L'inflammation de la pulpe peut se développer lorsque l'infection pénètre à travers le système racinaire.
  • Pulitis chronique. Le plus souvent détecté lors d'un examen de routine, car il est asymptomatique.

Il existe des contre-indications à l'élimination des nerfs. Dans quels cas ne pas enlever le nerf de la dent:

  • En cas de coagulation sanguine médiocre et d’hypertension, le traitement de telles pathologies entraîne souvent la découverte de saignements abondants qui peuvent entraîner une perte de sang importante.
  • Dans les processus infectieux aigus dans la cavité buccale. Les agents pathogènes peuvent pénétrer profondément dans la mâchoire à travers l’espace où se trouvait le nerf distant et causer de graves complications.
  • Dans les premiers mois de la grossesse. Pendant cette période, l'utilisation d'un certain nombre d'anesthésiques est interdite. En outre, les médecins conseillent aux femmes enceintes d’éviter les soucis et le stress.

Puce laissée dans le canal dentaire

Une complication fréquente associée à la négligence ou à l'inexpérience d'un médecin. Le retraitement implique l'élimination des fragments de l'instrument et le remplissage des canaux. En raison d'un certain nombre de facteurs, le retrait d'un corps étranger peut être très compliqué. La douleur après le retrait d'un nerf dans une dent ne se produit pas si souvent, aussi, dans certains cas, le médecin recommande de tout laisser tel quel, si la complication ne se manifeste pas.

Nerf pas complètement enlevé ou obturation incomplète des canaux dentaires

La raison la plus commune qui provoque la douleur après la dépulpation. Dans une telle situation, un processus inflammatoire se développe qui se propage au sommet de la racine, provoquant la formation de parodontites, de flux et de kystes. Si vous avez mal aux dents après avoir enlevé le nerf (plusieurs jours ou plus), vous devez alors consulter un médecin qui peut vérifier la qualité du remplissage des canaux dentaires.

Refermer

Le retrait de matériau de remplissage au-delà du sommet de la racine. Dans les cas bénins (avec une petite quantité), pendant un certain temps après avoir retiré le nerf, la dent fait mal lorsqu'elle est pressée, après quoi la douleur disparaît. Si le matériau en excès est volumineux, une intervention chirurgicale est nécessaire pour éviter le développement de complications.

Dent assombrie après le retrait du nerf

Si la dent s'assombrit après le retrait du nerf, cela peut être dû à un matériau d'obturation médiocre ou à une dépulpation mal effectuée. De plus, avec le temps, une dent morte peut se fissurer et devenir plus vulnérable aux colorants. C'est en partie pourquoi la dent antérieure après le retrait du nerf est ensuite fermée avec une couronne ou un placage.

Que dois-je faire si j'ai mal aux dents après la dépulpation?

Il est nécessaire de consulter un médecin si, après avoir enlevé le nerf, la dent blesse pendant une semaine, voire plus longtemps, et que les symptômes suivants ne disparaissent pas pendant une longue période:

  1. Après avoir retiré le nerf, la dent fait mal lorsqu'elle est pressée.
  2. Après le retrait du nerf, la dent fait mal quand on tape dessus.
  3. Après avoir retiré le nerf, la dent réagit au chaud et au froid.

De côté, la dent semble être juste un os, mais sa structure est en réalité beaucoup plus compliquée. En particulier, le «cœur» d'une dent est une accumulation de vaisseaux sanguins et de terminaisons nerveuses à la racine, appelée pulpe. C'est grâce à ce "faisceau" que la dent est capable de répondre aux stimuli externes (chaud / froid) et internes (inflammation, formations carieuses). L'extraction de la pulpe est une élimination des nerfs. Cette opération est nécessaire en cas de douleur intense lorsque la carie dentaire n'a pas été guérie à temps et que la carie atteint le nerf. Cette maladie s'appelle "pulpitis".

Comment enlever un nerf dentaire

Dans de nombreuses cliniques dentaires d’état, le nerf dentaire est éliminé à l’ancien à l’aide d’arsenic. Ce n'est pas le moyen le plus sûr. En outre, il est très douloureux et nécessite deux visites chez le médecin. La procédure se déroule en plusieurs étapes:

  • après une injection d'anesthésie, le médecin ouvre la cavité touchée,
  • les cellules mortes sont enlevées
  • L'arsenic est placé sur la pulpe,
  • mettre un sceau temporaire
  • quelques jours plus tard, ils ont un nerf mort,
  • Je remplis le canal et la partie affectée de la dent.

L'arsenic étant un poison puissant, ce traitement peut entraîner la destruction de la pulpe, mais également celle d'autres tissus, ce qui, en définitive, menace de provoquer une perte complète des dents. Heureusement, il existe aujourd'hui des méthodes plus fiables et plus rapides pour éliminer la pâte affectée. Distinguer entre l'ablation complète et partielle du nerf. Dans le premier cas, l'opération se déroule comme suit:

  • l'anesthésie d'application est effectuée,
  • les cellules de dentine mortes sont éliminées, permettant ainsi l'accès à la pulpe,
  • au microscope, la dépulpation est effectuée,
  • le canal et la dent sont scellés.

Comme la pulpe est située à l'intérieur de la couronne et de la racine de la dent, les pulpes d'origine carieuse n'affectent pas toujours la racine elle-même. Dans ce cas, une dépulpation partielle est effectuée:

  • une cavité carieuse est ouverte,
  • tous les tissus morts sont enlevés
  • la partie coronale de la pulpe est coupée,
  • la dent est remplie.

Quand est-il préférable de ne pas enlever le nerf?

Qu'on le veuille ou non, une dent «vivante» est définitivement préférable à une dent «morte», car c'est exactement la procédure de dépulpation. Par conséquent, avant d'agir, vous devez vous assurer que vous avez un cas clinique et que le nerf vaut vraiment la peine d'être retiré.

Si vous ressentez une douleur prolongée (à partir de trois secondes) sous l’influence de la température - plus souvent, du froid - ou lorsque vous vous penchez, vous devez prendre un petit morceau de voile et un glaçon. Lorsque vous appliquez de la laine de coton en alternance sur le glaçon et sur chaque dent, n'essayez pas de "rattraper" la douleur. Si la pulpe est endommagée, la douleur se manifestera. Sinon, rien ne doit être supprimé. Ce n’est peut-être pas les dents, mais la pression des sinus maxillaires. Ensuite, vous n'avez pas besoin du dentiste, mais de l'otolaryngologue.

Si l'une des dents réagit avec des sensations douloureuses, une radiographie et / ou une électroodontométrie doivent être effectuées. Ce n'est qu'après que la pulpe est affectée que vous pouvez l'enlever. Mais il y a souvent des cas où la source de la douleur n'est pas dans la pulpe. Vous ne pouvez pas être guidé par le principe "pas de nerf - pas de problème". Chaque maladie a ses propres méthodes de traitement. Il est absolument impossible de tout ranger sous un peigne.

Conséquences de l'enlèvement

Une dent morte est très vulnérable. Il n'a aucune source d'approvisionnement en minéraux, vitamines et oxygène, car pour lui le processus de circulation sanguine est terminé. Il faut prendre soin de garder les dents tirées aussi soigneusement que possible. À la moindre crise dans la cavité buccale, une dent "morte" va réagir en premier. La fluoration systématique ou toute autre nutrition externe est recommandée. Sinon, les tissus durs vont noircir et s'effondrer rapidement.

Les dentistes n’ont recours à la chirurgie d’enlèvement de la pulpe qu’en dernier recours, car l'ablation du nerf dentaire est lourde de conséquences négatives associé à des difficultés dans son fonctionnement normal ultérieur. Cependant, cette procédure est assez courante et peut affecter chaque personne.

Préparation à la chirurgie

La plupart des dents ont une structure standard, mais il existe parfois des spécimens ayant la géométrie d'origine des racines. Le plus souvent, cela s'applique aux molaires. Le dentiste doit comprendre clairement la profondeur des racines, sinon il ne pourra pas effectuer qualitativement le retrait du nerf de la dent. Par conséquent, avant la chirurgie, les patients sont souvent référés pour une radiographie.

La douleur du processus dépend de la négligence de la maladie, de l'anesthésique utilisé et de la sensibilité individuelle de la personne.

Si une personne a pris des analgésiques avant de se rendre en dentisterie, elle doit en informer le médecin. Le système nerveux développe une résistance aux composants des anesthésiques, de sorte que l'anesthésie locale sélectionnée peut ne pas fonctionner.

En l'absence de contre-indications à l'anesthésie générale, un nerf dentaire peut être retiré en rêve. Mais un tel service n'est pas disponible dans toutes les cliniques dentaires.

Quand un nerf est enlevé, la salive peut pénétrer dans la dent. Par conséquent, les dentistes utilisent diverses méthodes pour isoler la zone de traitement:

  • La méthode d'isolation standard consiste à utiliser des turundas de coton,
  • moderne - dans l'utilisation du batardeau - un film spécial appliqué à la muqueuse autour de la dent.

Comment se produit l'ablation du nerf dentaire

Avec un contact opportun avec la clinique et avec une géométrie simple des racines de la molaire opérée la procédure de suppression de nerf prend environ 20 minutes . L'extraction de la pulpe se déroule en deux étapes. Tout d'abord, le médecin enlève le tissu dentaire atteint de caries. Ensuite, en coupant la partie supérieure de la couronne, il crée un accès à la chambre pulpaire et forme des parois uniformes pour éliminer les obstacles éventuels lors du retrait du nerf.

Le plus souvent, la pulpe est tuée en déposant de l'arsenic ou en utilisant un extracteur de pulpe. L'extracteur de pulpe est similaire à une fine chaîne métallique gaufrée, insérée dans le canal et tournée de 180 degrés. Le nerf s'accroche aux dents de l'instrument et est retiré. Pendant la procédure, les tissus mous se détachent du parodontal, ce qui provoque parfois des saignements. Par conséquent, souvent, au lieu de l'extracteur de pâte standard, d'autres outils sont utilisés, et pour les canaux fortement pliés - fichiers K. Leur avantage est qu'ils vous permettent de retirer le tissu en coupant, c'est-à-dire presque sans effusion de sang.

La méthode de destruction de la pâte à l'arsenic est utilisée depuis très longtemps. Son essence réside dans l'insertion d'anhydride d'arsenic dans la cavité de la dent, ce qui entraîne la mort des tissus mous. Après 2-3 jours, le patient est retiré du tissu mort et le canal nettoyé est rempli.

Comment enlever un nerf d'une dent est montré dans la vidéo:

Régime postopératoire

Habituellement, après le traitement médicamenteux des canaux radiculaires, une obturation temporaire est effectuée. Le remplissage permanent est effectué seulement après un certain temps en l'absence de signes d'infection des canaux dentaires. Pour soigner rapidement la plaie et minimiser le risque d'effets secondaires après le retrait du nerf de la dent, le patient doit suivre les recommandations suivantes:

  • ne pas manger dans les 3-5 heures après la chirurgie,
  • ne mangez pas d'aliments solides dans les 3 à 5 jours suivant l'intervention et évitez également d'avoir froid, des aliments chauds et épicés ainsi que des boissons sur la dent dépulpée,
  • dans les premiers jours suivant la procédure, il convient d'éviter tout effort physique intense pouvant provoquer une augmentation de la pression artérielle et, par conséquent, des saignements abondants dans la région où se trouvait le nerf prélevé,
  • suivez les recommandations du dentiste concernant la prise d'anesthésiques (pâte ou gel anesthésique) et le rinçage de la bouche avec des antiseptiques.

Après avoir retiré le nerf, la dent peut faire mal et faire mal. Ceci est normal si la douleur ne dure pas plus de 5 jours et ne présente pas de caractère vif ou pulsé. Sinon, il est préférable de faire appel à un dentiste.

Qu'adviendra-t-il de la dent si le nerf est retiré?

En raison de la perte d'accès aux nutriments, l'émail commencera à subir une carence en calcium, fluorure et vitamines, ce qui affectera négativement sa résistance. La porosité de l'émail augmentera, ce qui entraînera la possibilité d'infiltration d'agents pathogènes dans le tissu dentinaire. Pour éviter de telles conséquences, les dentistes recommandent un certain nombre de procédures, notamment l'utilisation de pâtes médicales et de gels spéciaux.

Une autre conséquence de l'élimination du nerf dentaire est une décoloration de l'émail. Son assombrissement peut être dû à un manque de fluor ou à l'utilisation d'un matériau de remplissage tel que l'endométasone lors du dépulpage. Lors de l'utilisation d'un autre matériau - la pâte de résorcinol-formol - l'émail des dents peut acquérir une teinte rosâtre.

L'ablation de la pulpe est une véritable intervention chirurgicale. Il est prescrit dans les cas où d'autres méthodes de traitement ne sont pas applicables. L’utilisation d’instruments dentaires et d’anesthésiques modernes contribue à l’élimination presque indolore des nerfs.

A propos de la raison pour laquelle la dent sur laquelle l'opération pour enlever le nerf peut être blessée, la vidéo dit:

La principale raison pour laquelle il est nécessaire de retirer le nerf de la dent (dépulpation) est une lésion carieuse dans un état négligé. Les trous dans l'émail formés à la suite de l'activité de micro-organismes carieux exposent le nerf et l'influence de chaque patient de l'extérieur est ressentie par le patient comme une douleur insupportable. Le retrait du nerf (pulpe) ne peut être évité si le patient veut sauver la dent sans recourir à une implantation. La résection peut être complète ou partielle.

Dans quels cas l'enlèvement est nécessaire

  • traumatisme dentaire avec exposition de la pulpe et destruction de la couronne,
  • correction des erreurs commises lors du traitement précédent,
  • élimination des lésions tissulaires carieuses profondes,
  • la nécessité d'autres prothèses,
  • la présence d'une pulitis chronique (et même asymptomatique),
  • couronnes basses
  • vaste zone de pulpe
  • passage de la pulpite à la parodontite,
  • propagation de l'infection bactéricide par le sommet de la racine,
  • douleur insupportable.

Dans ce cas, le retrait est contre-indiqué

Зубной нерв нельзя удалять при:

  • ОРВИ, гриппе, ангине,
  • инфекционном гепатите,
  • стоматите в любой форме,
  • сердечно-сосудистых заболеваниях в стадии обострения,
  • психоэмоциональных расстройствах,
  • остром лейкозе,
  • геморрагическом диатезе,
  • processus inflammatoires ou purulents dans la cavité buccale,
  • début et fin de grossesse.

Pourquoi la dent a-t-elle changé de couleur après la dépulpation?

Aujourd'hui, la grande majorité des cliniques privées ont adopté des protocoles internationaux de dépulpage, mais les institutions budgétaires n'ont pas encore abandonné leurs pratiques déjà clairement dépassées. En plus du fait que la cavité de la dent peut être mal préparée pour l'installation d'un joint ou que des canaux mal instrumentés peuvent être produits, les matériaux utilisés pour le remplissage peuvent provoquer une décoloration de la dent.

Si les dents sont devenues roses après la dépulpation, une pâte de résorcine-formol a été utilisée comme matériau d'obturation. Cela peut souvent être observé après le traitement des dents primaires.

Le retrait d'un nerf d'une dent de sagesse (problème de huitième) se fait très rarement. Compte tenu de l'emplacement, la durée de vie est courte - les caries affectent les huit en premier lieu, car il est difficile de les nettoyer de la plaque et de la pierre, elles sont simplement nettoyées. Indications communes pour le retrait: éruption inappropriée avec biais de la joue ou de la langue, rétention de la dent, lésion carieuse (souvent observée avant même la sortie complète de la dent), pulpite, malocclusion, déplacement de la dentition.

  • les deux premières heures après l'opération, vous ne devez effectuer aucun travail physique,
  • trois heures après le retrait, vous ne pouvez pas manger pour ne pas infecter et vous blesser les dents, vous pouvez boire avec un tube et seulement de l'eau tiède,
  • cinq jours ne mangent pas d'aliments bruts ou solides,
  • pour ne pas irriter la muqueuse buccale, abstenez-vous, pendant la même période, de fumer, de boire de l'alcool, des plats épicés, froids ou chauds,
  • rincez-vous la bouche avec les antiseptiques prescrits par le dentiste pendant un jour après la dépulpation.

Les remèdes populaires pour enlever le nerf dentaire n'existent pas. Il convient de rappeler que même si, en utilisant les méthodes de destruction du nerf, tout a réussi, la pulpe doit être retirée, ce qui ne peut être fait sans instruments médicaux spéciaux.

Par conséquent, plus tôt la visite chez le dentiste aura lieu, moins il faudra de temps et d'argent pour le retirer. De plus, aucun médecin ne recommandera une telle intervention sans raisons sérieuses, et peut-être que la dent peut être maintenue «vivante» uniquement en la traitant.

Le nerf s'appelle dépulpation. La procédure elle-même est assez compliquée. Les dentistes ne réussissent pas toujours avec une telle mini-opération. Dans de telles situations, les personnes souffrant du syndrome de douleur intense essaient d’obtenir des informations sur la manière de tuer un nerf dans une dent. Il convient de noter immédiatement que le recours à des actions indépendantes doit être fait avec prudence. Il est recommandé de retirer le nerf d'une dent uniquement lorsque des processus destructeurs affectent les couches profondes des tissus mous.

Dans notre document, je voudrais vous dire quels outils peuvent résoudre le problème à la maison. Voyons ce qu'il faut faire si le nerf de la dent est enflammé et provoque une douleur insupportable.

Quelles sont les fonctions du nerf dentaire?

Une dent n'est pas seulement composée de tissus durs. Sa cavité interne est remplie de pulpe molle, qui a une structure lâche et fibreuse. Les canaux lymphatiques et sanguins sont concentrés ici, ainsi qu'un réseau de terminaisons nerveuses.

Les nerfs fournissent aux tissus environnants de l'oxygène, des substances bénéfiques. Sans eux, la dent meurt réellement. Pendant quelque temps, il est capable de rester en place. Cependant, sans nerf, la dent va inévitablement s'effriter et s'effriter progressivement.

Cependant, les fonctions des terminaisons nerveuses ne se limitent pas à cela. Ils jouent également un rôle sensoriel. En d'autres termes, la survenue de tout inconfort est un signe que les tissus dentaires subissent des processus destructeurs.

Pourquoi tuer un nerf?

Le besoin d'élimination de la pulpe peut être dû à plusieurs facteurs. Tout d'abord, un tel besoin survient lorsqu'il est nécessaire de réaliser un traitement dentaire de haute qualité lorsque ses tissus profonds ont subi des lésions importantes. Dans certains cas, seule une élimination partielle de la pulpe est réalisée, une partie du nerf étant alors supprimée. Ainsi, le dentiste soulage le patient des souffrances dues au développement de la douleur.

Si le nerf de la dent est très douloureux, cela peut indiquer le développement d'une parodontite. Ce dernier agit comme une pathologie assez grave. Dans cette situation, l'amputation complète du tissu pulpaire est indiquée. La cause de la suppression du nerf peut également être des manifestations très envahissantes de la carie.

Il est difficile de se passer d'une telle opération si la dent a subi de graves lésions mécaniques. Par exemple, il est souvent nécessaire de retirer un nerf lorsqu'il est nécessaire d'éliminer les conséquences des accidents vasculaires cérébraux dans la région de la mâchoire, à la fois intentionnelle et accidentelle.

Comment comprendre cela pour ne pas se passer de dépulpation?

Un certain nombre de signes peuvent être distingués, sur la base desquels le retrait du nerf dentaire apparaît comme une mesure obligatoire. Le premier est la présence d'une douleur constante et intense, qui s'intensifie en cas de rotation de la tête. L'effet s'accompagne souvent d'une propagation de l'inconfort dans de grandes surfaces de tissus adjacents.

Tuer un nerf est également indiqué dans les cas où une dent malade réagit brusquement aux stimuli thermiques. Par exemple, il est nécessaire de recourir à de telles actions si les tissus locaux sont très irrités au contact de substances froides ou chaudes, provoquant une gêne insupportable. Avec de tels phénomènes, la douleur continue généralement à s’agiter quelque temps après l’achèvement de l’effet de la température.

Pourquoi une dent peut-elle faire mal après avoir retiré un nerf dans un cabinet dentaire?

Le retrait d'un nerf dans une dent est une procédure plutôt traumatisante. Dans certains cas, il faut des semaines pour récupérer les tissus mous après de tels événements. Pendant ce temps, une personne doit souffrir de malaise. Parfois, la douleur est causée non seulement par des facteurs naturels intervenant dans le processus de réparation tissulaire, mais également par le facteur humain, en d’autres termes, par une erreur médicale. Parmi ces omissions, il convient de noter:

  1. Matériau de remplissage excessif dans la zone située derrière le sommet de la racine de la dent. Une telle omission de la part du dentiste peut entraîner l'apparition d'une douleur intense. Dans ce cas, il est probable que toutes sortes de processus inflammatoires se développent dans les tissus mous.
  2. Mauvais remplissage dentaire. Chez certaines personnes, ils ont une forme très incurvée. Pour cette raison, le dentiste a du mal à combler les canaux jusqu'au sommet.
  3. Enfoncez des éléments d’instruments dentaires dans les canaux de la dent. Certains dispositifs utilisés au cours du processus de dépulpation peuvent provoquer la rupture de petites particules. De minuscules fragments restent souvent dans les canaux, provoquant le développement d'une infection et d'une inflammation.
  4. Dommage à la racine de la dent. Lors du retrait des nerfs, l'instrument risque de percer les couches profondes du tissu. Cela se produit si un dentiste inexpérimenté ou négligé est engagé. Dans les cas où la lésion radiculaire n'a pas été rapidement remarquée et corrigée, des processus inflammatoires peuvent survenir dans les tissus de la cavité buccale.

Selon les statistiques, dans environ la moitié des cas, il se produit un remplissage de mauvaise qualité des canaux dentaires. Parfois, cela provoque la formation de parodontite, d'ostéomyélite, la formation de kystes.

Que faire si les maux de dents après l'ablation du nerf?

Dans les cas où la dent a mal après la dépulpation, il convient d'utiliser de tels moyens:

  1. "Ketanov" est un puissant analgésique, après quoi un effet positif se manifeste en environ une demi-heure. L'inconfort ne se fait pas sentir avant 5 à 6 heures. Cependant, le médicament a de nombreux effets secondaires. Pour cette raison, n'abusez pas de son utilisation.
  2. Analgin - ne peut aider que si la douleur après le retrait du nerf dentaire est légère. Le médicament est l’un des moins chers et des plus abordables. L'état de la personne pendant son utilisation est assoupli après 15-20 minutes.
  3. "Baralgin" - comme dans le cas du remède précédent, peut être utilisé lorsque la douleur ne provoque pas de gêne grave. Dans de telles situations, le médicament a un effet assez durable.
  4. "Pentalgin" - agit comme un analgésique efficace. Il est recommandé d'utiliser le médicament dans les cas où la douleur après le retrait du nerf des dents est causée par le développement de processus inflammatoires dans les tissus mous.
  5. "Novalgin" est un agent pharmacologique possédant à la fois des propriétés anti-inflammatoires et sédatives. Le soulagement de la douleur est noté pendant 15-30 minutes.

Pâtes à base d'arsenic

Comment tuer un nerf dans une dent? Des agents pharmacologiques contenant de l'anhydride d'arsenic viendront à la rescousse. La tâche principale de ces médicaments est d'activer la destruction des tissus mous de la dent, ce qui conduit à la dépulpation. Pour le soulagement de la douleur, des analgésiques sont ajoutés à la composition des pâtes d'arsenic.

Le Devit-Ars est l’un des médicaments les plus efficaces de cette catégorie. Outre l’arsenic, tous les antiseptiques, en particulier l’eugénol, le chlorophénol et le métacrésol, sont les substances actives entrant dans sa composition. "Devit-Ars" contenant de l'arsenic, combien pouvez-vous garder dans vos dents? L'utilisation de fonds vous permet potentiellement de détruire la structure de la pâte au cours de la journée. Dans de rares cas, cela prend plusieurs jours.

Tuer un nerf dans une dent à la maison aidera également un outil appelé "Caustinerv Rapid". En plus de l'anhydride d'arsenic, la composition du médicament contient de l'éphédrine chlorhydrique, de la lidocaïne, du menthol. Ces substances réduisent le niveau d'inconfort lors de la destruction de la pulpe dentaire. Quelle quantité d’arsenic peut être conservée dans une dent sous forme de pâte Caustinerv Rapid? Un agent chimique aussi puissant prend environ 2-3 jours pour résoudre le problème.

Le danger de l'arsenic pur

Comme indiqué ci-dessus, l'utilisation d'agents à base d'arsenic permet de tuer un nerf dans une dent à la maison. Cependant, l'utilisation d'un produit chimique toxique dans sa forme la plus pure pose un grand danger pour la santé. À ces fins, les dentistes professionnels utilisent des produits contenant une concentration minimale d’arsenic dans leur structure. En fait, même quelques grammes d'une telle substance peuvent devenir fatals pour l'homme. Pour cette raison, vous ne devez plus vous exposer à des risques extrêmes. Il vaut mieux ne pas économiser sur la santé et recourir à des préparations pharmaceutiques relativement sûres contenant de l'arsenic.

Comment tuer un nerf dans une dent avec du zinc? Une substance chimique peut être obtenue indépendamment à partir de colorants typographiques en effectuant un certain nombre de manipulations simples. Il suffit de traiter la surface de la plaque en céramique avec de l'alcool. Ici, vous devez mettre la moitié de la page d’un journal ordinaire. Il est important que le segment contienne une abondance d’inscriptions ou de dessins. Le papier devrait être brûlé. Les cendres qui en résultent restent à collecter sur un coton, fabriqué à partir d’un petit coton-tige et placé dans le canal dentaire. Pour éliminer le nerf, le zinc doit être conservé dans la zone à problèmes pendant 12 heures.

Pâte de formaldéhyde

Comment tuer un nerf dans une dent? Vous pouvez utiliser la pâte de formaldéhyde "Devit". Dans ce cas, la destruction du tissu pulpaire peut prendre environ une semaine et demie. Malgré la longueur de la procédure, on ne doit pas s'inquiéter des risques d'empoisonnement du corps par un poison, comme c'est le cas avec l'utilisation d'agents de l'arsenic. Cette méthode est le plus souvent utilisée pour éliminer les nerfs dentaires chez les bébés en raison de sa sécurité absolue.

Comment tuer un nerf dans une dent? La méthode la plus ancienne consiste à utiliser de la poudre à canon. Il est recommandé de n'y avoir recours que dans les cas où la douleur est vraiment insupportable et où il n'y a pas d'accès à d'autres solutions efficaces. La méthode consiste à déposer une petite pincée de poudre dans la cavité formée dans les tissus dentaires. La répétition de telles actions sur plusieurs jours permet de tuer complètement le nerf. Le principal inconvénient de la décision est une probabilité assez élevée d’intoxication du corps.

Essence de vinaigre

Si le nerf des dents fait mal, que dois-je faire? Une essence de vinaigre ordinaire peut aider. Par rapport au même arsenic et à la poudre à canon, il est beaucoup plus facile d’obtenir une substance. L'utilisation d'un tel outil est assez simple. Il est nécessaire de faire tremper un morceau de coton-tige dans de l'acide acétique et de le placer dans l'ouverture de la dent. Il est conseillé que la composition ne pénètre pas sur les tissus adjacents. Sinon, une brûlure chimique est probable.

L'iode est un outil assez efficace pour tuer le nerf de la dent. Cette méthode est considérée comme l’une des solutions les plus sûres parmi lesquelles vous pouvez recourir pour résoudre le problème à la maison. Tuer un nerf

Quand un retrait du nerf dentaire est nécessaire

  1. Dommages mécaniques à la dent. Blessure de la dent conduit souvent à des éclats d'émail affectant le nerf. Si les dents de devant sont endommagées, le nerf est généralement enlevé complètement. S'il y a un problème avec les dents de derrière, le dentiste peut alors procéder à une dépulpation complète ou partielle.
  2. Mauvais traitement. Il arrive que pendant la procédure, le médecin ouvre accidentellement la chambre pulpaire. Ensuite, un retrait partiel du nerf est effectué.
  3. Caries profondes. Si la carie a touché la majeure partie de la dent, il n’ya rien de spécial à sauver - l’essentiel est d’empêcher le développement du processus destructeur.
  4. Prothèses Pas toujours, mais il arrive que l'installation d'une prothèse nécessite l'ouverture de la chambre pulpaire. Cette situation est particulièrement typique pour les dents qui poussent sous un angle.

Comment enlever un nerf d'une dent

La procédure pour retirer le nerf peut varier quelque peu en fonction de l’état des dents du patient et de la présence de maladies concomitantes. Mais en général, le processus ressemble à ceci:

1. Première visite chez le médecin:

  • élimination des tissus dentaires atteints de caries,
  • appliquer de la pâte - arsenic ou non arsenic - pour tuer la pulpe,
  • installation de plombages temporaires - le patient arrive à la dose suivante dans 2 à 10 jours, en fonction du type de pâte utilisé.

2. Deuxième visite chez le médecin:

  1. retrait d'un cachet temporaire,
  2. autopsie
  3. élimination de la pulpe nécrotique,
  4. désinfection des canaux dentaires, leur obturation,
  5. installation d'un sceau permanent.

Le développement moderne de la dentisterie permet l'ablation du nerf dentaire avec la plus haute qualité. Néanmoins, une fois la procédure terminée, il est recommandé de passer une radiographie selon laquelle le médecin pourra évaluer le succès du traitement.

Comment tuer un nerf dans une dent à la maison

Certaines personnes ont tellement peur des dentistes qu'elles préfèrent effectuer elles-mêmes des manipulations orales. Pour tuer un nerf peut être utilisé:

  • journal. Vous avez besoin d'une feuille de journal avec de grands dessins noirs. Il est nécessaire de le graver sur une assiette, puis d’essuyer très rapidement avec un coton-tige la plaque jaune et les cendres qui se sont formés. Un coton-tige doit être placé dans la cavité d’une dent malade. Les aldéhydes et le zinc contenus dans les «restes» du journal provoquent la mort d’un nerf,
  • l'arsenic. En raison d'une idée fausse bien établie selon laquelle les dentistes utilisent de l'arsenic pur pour tuer la pulpe, de nombreux amateurs d'automédication malchanceux le mettent sur une dent à problème et, dans le meilleur des cas, se retrouvent à l'hôpital. Auparavant, les médecins pratiquaient largement l’utilisation de l’acide arsenic dont la dose était déterminée individuellement pour chaque patient.
  • poudre à canon. On croit que si vous mettez un peu de poudre dans la cavité dentaire, le nerf mourra. Cependant, la personne elle-même est beaucoup plus susceptible de le faire.

Les remèdes maison sont très douteux. En outre, le nerf sacrificiel doit être retiré et les canaux remplis. C'est problématique de le faire soi-même.

Pourquoi une dent fait-elle mal sans nerf?

Le retrait d'un nerf est une procédure très traumatisante, après laquelle les tissus mous sont restaurés dans les 4 semaines. Pendant tout ce temps, même une douleur assez intense est considérée comme normale. En règle générale, il fait mal et amplifie lorsque vous appuyez sur une dent. Néanmoins, chaque jour, la douleur devrait diminuer légèrement: cela montre que le processus de guérison est réussi.

Cependant, les maux de dents sont parfois causés par un facteur humain, à savoir une erreur commise par un médecin dans le processus de dépulpation. Parmi ces "oublis" les plus courants:

  • enlèvement du matériau de remplissage au sommet de la racine. Cela provoque une douleur intense et augmente le risque de processus inflammatoire dans le nerf mandibulaire,
  • remplissage incomplet des canaux. Parfois, les canaux dentaires du patient sont très incurvés et il est difficile au dentiste de les remplir jusqu'au bout. Dans ce cas, l'inflammation n'est que partiellement éliminée et très bientôt, elle poursuivra sa «procession triomphale» plus bas dans la mâchoire,
  • frapper un morceau de l'outil dans le canal. Les instruments utilisés lors de la dépulpation sont très minces et fragiles. Si un canal incurvé est traité, un danger particulier est observé: il est facile de s'y perdre un petit fragment. Un morceau de l'outil ne se remplit pas complètement, ce qui fait qu'une infection reste dans le canal et que la dent commence à se faire mal,
  • dommages à la racine. Percez les parois des racines très facilement, ce qui est souvent "utilisé" par des dentistes bâclés. Если травмирование не было замечено и исправлено, то в дальнейшем во рту разовьется воспалительный процесс.

Как показывает практика, в более чем половине случаев каналы пломбируются некачественно, что приводит к образованию кист, возникновению остеомиелита или периодонтита.

Зуб болит после удаления нерва: аптечные средства

Habituellement, à la fin de l'opération, le dentiste prévient d'une douleur possible et recommande des analgésiques efficaces à son avis. Après avoir retiré le nerf, vous pouvez prendre l'un des médicaments suivants:

  • Ketanov. Un médicament très fort qui aide après 15-20 minutes. après utilisation et est valable 5 heures. En raison de la longue liste d'effets secondaires, il n'est pas recommandé d'abuser de ce médicament.
  • Baralgin. Efficace si la douleur est légère. Valable 25 à 40 minutes.,
  • Novalgin. Il a des effets analgésiques et anti-inflammatoires. L'effet apparaît après 15-30 minutes.,
  • Analgin. Aide avec douleur légère. La condition s'améliore après 20 à 40 minutes. après avoir pris
  • Pentalgin. Non recommandé aux personnes de moins de 18 ans. Il agit comme un analgésique, soulage l'inflammation et améliore les performances.

Avec les maux de dents, vous pouvez prendre n’importe quel médicament contre la douleur: l’essentiel est de lire les instructions du médicament avant de le faire.

Recettes folkloriques

Si la douleur n'est pas forte ou si vous ne voulez pas vous gaver de nouveau de médicaments, vous devriez essayer des remèdes populaires. Il est nécessaire de se rincer la bouche plusieurs fois par jour, en utilisant pour cela:

  1. Alcool La vodka et le cognac sont particulièrement populaires.
  2. Sel de mer / soude + iode. Dans 200 ml d'eau, vous devez ajouter 1 c. sel / soude et 4-6 gouttes d'iode.
  3. Huile de tournesol Rincez-vous la bouche jusqu'à ce que l'huile devienne blanche.
  4. Bouillon de sauge. Il faudra 1 cuillère à soupe. l herbes dans un verre d'eau.
  5. Infusion d'origan. Il est nécessaire de verser 1,5 cuillère à soupe. l herbes avec un verre d'eau bouillante.

En outre, pour soulager les maux de dents, vous pouvez avoir un effet sur les zones extérieures à la cavité buccale:

  • pousser délicatement la racine de plantain sèche dans l'oreille du côté problématique,
  • masser l'oreille située du côté de la dent douloureuse,
  • avec une intensité moyenne, écrasez la zone entre les doigts: pouce et index,
  • frotter la zone de pulsation de l'ail sur le poignet du côté opposé de la dent traitée.

Non moins populaires sont diverses compresses appliquées sur les gencives près de la dent dépulpée:

  • la pulpe d'oignons et d'ail hachés,
  • coton imbibé d'huile de girofle
  • un morceau de glace ou une motte de gaze humide,
  • saindoux
  • plaque de propolis.

L'épilation peut être réussie ou complètement infructueuse. Cependant, avec une grave blessure aux dents, le risque est justifié: si vous ne traitez pas les caries à temps et ne retirez pas le nerf, alors une issue fatale est tout à fait possible. En fait, les procédures dentaires ne sont pas si terribles que leur absence.

La dépilation (élimination du nerf dentaire) en dentisterie est une mesure nécessaire dans le traitement des dents. Il est rarement possible de s'en passer avec les blessures et le traitement des caries compliquées. La médecine moderne vous permet d'effectuer cette manipulation rapidement et en toute sécurité pour le patient. Cependant, il existe des complications, parmi lesquelles - l'apparition d'une inflammation résiduelle du nerf dentaire avec une élimination incomplète.

Dans quelle mesure la procédure de suppression du nerf est-elle justifiée? La décision est prise par le médecin individuellement. Il est important de rappeler que toutes les manipulations sont effectuées dans le but de préserver et de renforcer la dent, de restaurer sa forme.

La fonction nerveuse de la dent

La coquille dure de la dent cache sa zone la plus sensible - la pulpe. Il s’agit d’un tissu mou et mou constitué de vaisseaux sanguins et de terminaisons nerveuses. La principale caractéristique des nerfs est la sensibilité, qui se manifeste par des sensations désagréables lors de l'amincissement de l'émail, une violation de l'intégrité de la dent due à la carie. Comme ils font partie du faisceau neurovasculaire (pulpe), ils rejoignent la fonction principale:

  • Responsabilité pour la nutrition dentaire
  • défense immunitaire
  • maintenir le développement normal de l'unité,
  • minéralisation de la dentine.

Il y a des nerfs dans toutes les dents humaines en bonne santé: incisives frontales et latérales, crocs, dents de sagesse, molaires. Avec leur inflammation, ils essaient de «calmer» et de préserver la pulpe, ce qui est particulièrement important pendant l'enfance et l'adolescence, lorsque les dents sont en cours de formation. Cependant, il existe des situations où la dépulpation est indispensable.

Indications possibles pour le retrait

Cet article présente des solutions classiques à vos questions, mais chaque cas est unique! Si vous voulez savoir comment résoudre votre problème, posez votre question. C'est rapide et gratuit. !

Lorsque les bactéries et les infections pénètrent dans la cavité carieuse, la pulpe s'enflamme. Cela se produit avec les caries profondes, l'ingestion d'agents nocifs avec le flux sanguin, à travers les sinus intra-osseux. Dans le même temps, le patient est tourmenté par une douleur aiguë, lancinante, qui s'intensifie la nuit lorsqu'il fait chaud ou froid sur une mauvaise dent. Ceci est dû à la compression des processus nerveux par les vaisseaux enflammés.

Signes caractéristiques de pulpes:

Il est possible de soigner une dent sans enlever le nerf si la carie ne commence pas et que la pulpe n'est pas enflammée. Les indications de dépulpation sont également des prothèses fixes et l'apparition d'une formation bénigne au sommet de la racine. Dans le premier cas, la dépulpation permet d’éviter une éventuelle pulpite d’une dent située sous une prothèse fixe en cermet. Ceci élimine le besoin de retirer une couronne dentaire coûteuse si une dent se fait mal. Il ne peut pas être remis.

Dans le second cas, la dépulpation est effectuée pour éliminer les kystes et les granulomes avec parcimonie. Au cours de leur traitement, une dent est ouverte à travers les canaux dentaires, la pulpe est retirée, les manipulations nécessaires sont effectuées et les obturations sont remplies (voir aussi :). Avec les gros abcès, la dent est enlevée ou le chewing-gum est coupé pour éviter les racines. Les pulpes surviennent souvent quand une dent est blessée. Dans ce cas, le médecin peut également décider de la dépulpation.

Est-ce que ça fait mal?

Est-ce douloureux de retirer le nerf, combien de temps dure la procédure? Les possibilités de la dentisterie moderne vous permettent d'ouvrir une dent et d'enlever la pulpe sans douleur en une visite. Une anesthésie par conduction est habituellement utilisée, ce qui peut bloquer la branche nerveuse, ce qui est responsable de la sensibilité du côté de la mâchoire où se situe le foyer de la douleur.

Si la cavité carieuse est grande en raison de l'ouverture et du brossage de la dent, l'installation d'un plombage temporaire est nécessaire. Cela permettra au médecin d'évaluer comment la dent réagit au matériau d'obturation, si la dent est nettoyée de la pulpe enflammée. Après 3-4 jours, un sceau permanent est établi, les canaux sont pré-scellés.

Dans les cliniques des grandes villes, les dentistes utilisent souvent des lasers. Avec leur aide, il est procédé à une élimination simultanée de la pulpe enflammée, à une désinfection des canaux et à une stérilisation des racines. Les patients qui ne veulent plus entendre le son de l’exercice peuvent essayer cette méthode.

Étapes d'opération

Le déroulement de l'extraction du nerf dépend du type de procédure en cours. La dépulpation peut être complète et incomplète. Il se déroule sous anesthésie locale. Dans de rares cas, recourir à une anesthésie générale. Avec les possibilités de la dentisterie moderne, il n’est pas douloureux de dépulper les dents. Vous devez vous attendre à un léger inconfort et à la nécessité de garder la bouche ouverte pendant un moment.

Phase préparatoire

Le médecin procède à l'élimination des nerfs en une visite. Auparavant, afin de tuer la sensibilité, ils ont mis de la pâte d'arsenic, avec laquelle le patient a marché pendant 2-3 jours. À l'heure actuelle, l'arsenic est extrêmement rare. Une injection d'anesthésie bloque complètement la sensibilité, sans perdre de temps. Avant de commencer la procédure, le médecin prend une radiographie pour déterminer le degré de lésion tissulaire et pour s'assurer de la nécessité de la dépulpation.

Si vous pouvez sauver une dent, la décision est prise uniquement sur le retrait du nerf. Une injection d'anesthésique moderne agit rapidement et, au bout de 5 à 10 minutes, le médecin peut commencer à effectuer des manipulations. La durée de l'anesthésie dépend de la dose du médicament et est en moyenne de 75 minutes. N'ayez pas peur de la procédure permettra la vidéo, qui montre comment enlever le nerf.

Retrait direct

Lorsque l'anesthésie commence à agir, le médecin isole la dent avec un film de latex. Ensuite, une coupe des tissus affectés avec une perceuse et l'ouverture de la chambre pulpaire est effectuée. Le nerf est enlevé avec des outils spéciaux qui aident à nettoyer en douceur le tissu affecté sans endommager les tissus voisins.

Après avoir retiré le nerf, le dentiste détermine la longueur des canaux radiculaires à l'aide d'un localisateur d'apex et procède à un traitement approfondi avec des antiseptiques à l'aide d'une pointe à ultrasons. L’expansion des canaux se fait à l’aide d’outils réutilisables - fichiers. Après la procédure, des turundas avec un antiseptique sont placés dans les canaux et un remplissage temporaire est établi, avec lequel le patient marche pendant 3 jours.

Lors de la deuxième visite chez le médecin, les canaux sont scellés. Il est conseillé de le faire sans anesthésie, afin que le spécialiste puisse modifier la profondeur de remplissage en fonction de la réponse du patient (nous recommandons de lire :). Avec douleur, le spécialiste comprend qu’il a porté l’épingle en gutta-percha au sommet de la racine et qu’il a changé de tactique. Cependant, l'anesthésie peut être réalisée à la demande du patient. Avant le traitement, le médecin supprime le remplissage temporaire, rince et sèche les canaux. Ensuite, des broches en gutta-percha sont utilisées, qui sont insérées dans les canaux et percutées.

Contrôle radiographique obligatoire de la procédure, qui montre que les canaux sont scellés au sommet de la racine.

Une erreur courante du dentiste est de voir que les canaux sont mal scellés et de ne pas refaire le travail. Ceci est associé à un pourcentage élevé de plaintes de patients concernant un traitement de mauvaise qualité de la pulpite. Si tout va bien, le médecin place un sceau provisoire et lors de la troisième visite après la radiographie de contrôle - photopolymérisation permanente.

Quelques heures avant la dépulpation, le patient ne doit pas prendre d'analgésiques. Vous pouvez soulager la douleur intense à la maison en rinçant avec des herbes ou du soda. Une dent problématique ne peut pas être réchauffée afin de ne pas aggraver le processus inflammatoire. Après le retrait nerveux, les recommandations suivantes doivent être suivies:

  • repos pendant 2 heures,
  • refus de manger et de boire pendant 4 heures,
  • manger des aliments mous la première fois après la procédure,
  • il n'est pas recommandé de mâcher du côté malade pendant environ 7 jours,
  • rincer avec un médicament prescrit 5 à 6 fois par jour pendant au moins une semaine,
  • avec la douleur, vous pouvez prendre des analgésiques, d'autres médicaments prescrits.

À l’avenir, le patient devra faire l’objet d’un examen dentaire régulier et se conformer aux mesures préventives contre les blessures et les pathologies des tissus mous. Si un phoque tombe, vous devez contacter la clinique en urgence. Pourquoi est-ce nécessaire? Pour prévenir d'autres défaillances de la couronne et d'éventuelles complications. Il est important de ne pas économiser d'argent lors du choix du matériau pour un nouveau joint. Des soins bucco-dentaires quotidiens de qualité sont également requis.

Suppression incomplète de la racine

Chez les enfants et les adolescents, l’élimination du nerf dentaire est incomplète. Ceci est important pour que les tissus et la racine puissent se former complètement. Sous anesthésie, le dentiste enlève la partie supérieure de la pulpe et laisse la partie inférieure intacte. Une méthode similaire s'applique aux adultes, si le nerf est partiellement affecté. Après la procédure, des analgésiques, des rinçages sont prescrits. Un sceau permanent est fixé après radiographie.

Qu'adviendra-t-il de la dent après la chirurgie?

Une dent dépulpée s'assombrit et s'effondre plus rapidement, car elle perturbe les processus métaboliques normaux. Grâce à un traitement de haute qualité et à une surveillance accrue, il peut rester à sa place très longtemps. Le comblement du canal (restauration hermétique) isole les tissus des facteurs externes (nous recommandons de lire :). L'utilisation de languettes et de couronnes, le contrôle constant de la dent lui permettent de servir tout au long de la vie du patient et d'éviter l'enlèvement des racines et les prothèses complexes.

Complications possibles

Les complications après la procédure ne doivent pas être confondues avec un inconfort temporaire qui survient après la manipulation d'un médecin et s'atténue progressivement. Normalement, la région du nerf retiré peut être perturbée pendant 1 à 2 jours. Cependant, lorsque la douleur est ressentie plus longtemps, il est probable que le nerf soit mal éliminé et que l'inflammation se développe, ce qui, en l'absence de contrôle, peut entraîner une parodontite.

Autres conséquences possibles dues à la dépulpation:

  • dommages aux gencives
  • fistule, flux,
  • extracteur de pulpe coincé dans le canal,
  • saignement du canal
  • perforation du canal (sortie du matériau de comblement au-delà de l'apex de la racine) (plus de détails dans l'article :),
  • destruction des restes de la couronne dentaire,
  • sensibilité accrue des unités.

Ne vous auto-soignez pas à l'aide de médicaments et de remèdes populaires sans d'abord consulter un médecin. La surveillance régulière d'un spécialiste et le respect de toutes ses recommandations sont requis.

Pourquoi une dent peut-elle être blessée après le retrait d'un nerf?

Le retrait de la pulpe est traumatisant pour la dent. Lorsque l'anesthésie cesse de fonctionner, le patient peut ressentir de la douleur. En force, il est très différent de celui qui a tourmenté lors des pulpites, mais il épuise toujours et dérange. Normalement, le patient cesse de ressentir de la douleur après 2-3 jours. S'ils grandissent, les raisons peuvent être:

  • mauvaises procédures dentaires,
  • le nerf n'est pas complètement enlevé
  • processus inflammatoire actif
  • douleur dans la dent adjacente, cédée aux traités la veille,
  • inflammation des tissus mous blessés.

Toute douleur sévère à la suite d'une dépulpation est la raison pour laquelle on se rend chez le dentiste. Le médecin déterminera la raison pour laquelle elle ne s'affaisse pas, prescrira un traitement médicamenteux pour soulager la maladie et accélérer la récupération. Avec un traitement des canaux de mauvaise qualité, le traitement est long et difficile, vous devez donc contacter immédiatement un médecin compétent, ce qui évitera la survenue de complications.

Tout le monde a mal aux dents. Bien qu'il semble que la dent elle-même ne puisse pas faire mal, ce n'est pas le cas. La cause de la douleur est la présence de nerfs.

Un nerf est une partie d'une dent. Sa partie dure est située à l'extérieur et l'intérieur est représenté par des tissus mous. C'est une pulpe, c'est-à-dire une substance fibreuse qui remplit toute la cavité de la dent, où sont représentés les vaisseaux lymphatiques et sanguins, ainsi que les nerfs. Ce n’est qu’après leur retrait que la dent cesse d’être vivante.

Quelques mois ou années après la dépulpation, il commence à s'effriter, puis s'effondre complètement.

La fonction principale des nerfs - Il s’agit de l’alimentation nécessaire au développement et à la croissance normaux des dents. Les nerfs remplissent également une fonction sensorielle. En d'autres termes, la douleur qui se manifeste signale le développement d'un processus destructeur et le développement d'une maladie de la dent ou des gencives.

Quand avez-vous besoin de faire la dépulpation?

Pour déterminer la nécessité de retirer les nerfs de la dent, une série de tests doit être effectuée, ainsi que prêter attention à plusieurs facteurs:

  • Douleur sans raison apparente, qui ne s'atténue pas longtemps. Les sensations douloureuses peuvent augmenter considérablement avec un changement de position du corps et du processus de mouvement. De nombreux patients se plaignent également de douleurs aiguës la nuit.
  • Douleur douloureuse qui apparaît en raison de certains irritants. Cela peut être froid, l'humidité ou la douceur. Après avoir retiré le stimulus, la douleur disparaît progressivement.

Pour déterminer la source de l'inconfort, un test à froid est souvent effectué. Pour cela, un coton-tige est placé dans le congélateur, puis plusieurs dents les touchent.

Ablation de nerf dentaire à la clinique

Pour la dévitalisation l'arsenic est souvent utilisé , ainsi qu'un cachet temporaire. Cette technologie est utilisée depuis longtemps. Tout d'abord, un spécialiste perce un canal et dépose dans la cavité une substance à base d'arsenic, qui tue le nerf dentaire. En règle générale, ce traitement dure au moins un mois. Pour cette raison, cette méthode est de moins en moins utilisée.

Conformément à des technologies plus modernes, le patient reçoit d'abord une anesthésie locale, après quoi le nerf est enlevé, puis un remplissage temporaire ou permanent est établi sous lequel le coussinet médical est placé. La prochaine étape est radiographie de contrôle . Malgré un traitement aussi rapide, la douleur peut encore être observée pendant plusieurs jours. Un inconfort similaire disparaît progressivement. Si après une semaine la douleur est toujours intense, vous devez consulter un médecin.

Séparément, il convient de mentionner l'élimination des nerfs chez les enfants. Certaines personnes sont sûres que les dents de lait ne peuvent pas faire mal, car il n’ya pas de terminaison nerveuse. Ce n'est en fait pas le cas. Les médecins utilisent des médicaments spéciaux pour la dévitalisation, après quoi le canal est nettoyé et rempli. Naturellement, la pâte d'arsenic n'est pas appropriée à cette fin.

Pâte d'arsenic

  • Devit-ARS . Cet outil est utilisé pour des détails rapides et presque sans douleur. L'ingrédient principal est l'anhydride d'arsenic, qui déclenche le processus de la mort nerveuse. Afin que le patient ne ressente pas de douleur pendant la procédure, du chlorhydrate de lidocaïne est ajouté à la composition du médicament. En cours de dévitalisation, il convient de s’assurer qu’aucune infection ne pénètre dans la cavité buccale. Pour prévenir les inflammations, la composition du produit contient des antiseptiques tels que le métacrésol et le chlorphénol. La dévitalisation avec Devit-ARS prend 1-2 jours. Le médicament est présenté sous forme de pâte et unidose.
  • Caustinerv Rapid . Un tel outil est vendu dans un petit pot en plastique. Il contient de l'anhydride d'arsenic, du chlorhydrate de lidocaïne et du menthol. L'outil est soigneusement appliqué à la zone souhaitée. Le processus de dévitalisation prend 2-3 jours.

Сегодня в продаже можно найти другие мышьяковистые пасты, а именно Септодонт и Пульпарсен. В составе подобных препаратов нередко встречаются анестезирующие вещества.

Безмышьяковые пасты

Certains patients préfèrent ne pas utiliser de tels remèdes, car ils sont sûrs qu'ils ne fonctionneront pas bientôt. En fait la dévitalisation se produira 1 à 2 jours plus tard Cependant, ces pâtes ne feront pas de mal au corps.

  • Devit-P . Il est basé sur un puissant paraform antiseptique. Pour le soulagement de la douleur, un additif d'hydrochlorure de lidocaïne est utilisé. De plus, lors de la création de Devit-P, des antiseptiques tels que le menthol, le camphre et le chlorophénol sont utilisés.
  • Devit-S . Le paraformaldéhyde, qui élimine la douleur, est au cœur du médicament. De plus, une petite quantité de chlorhydrate de lidocaïne est ajoutée à la pâte. La créosote agit comme un antiseptique.

Le choix de l’un des deux groupes de médicaments susmentionnés dépend de divers facteurs. Dans tous les cas, seules les pâtes sans arsenic peuvent être utilisées pour éliminer le nerf chez les enfants.

Dévitalisation nerveuse à la maison

Il arrive parfois que, pour une raison quelconque, vous ne puissiez pas obtenir de rendez-vous chez le dentiste. En conséquence, Vous pouvez essayer l'un des remèdes populaires .

Si vous décidez toujours de pratiquer la dévitalisation à la maison et que la procédure a réussi, vous devez toujours consulter un médecin au plus tard 2 semaines plus tard. Sinon, la probabilité d'infection de la dent est élevée, ce qui conduira au développement du processus inflammatoire.

Est-ce que ça fait mal d'enlever un nerf d'une dent? La procédure est jugée nécessaire pour la guérison complète des caries sévères et des dommages importants à la genèse mécanique.

Indications médicales

Ablation nerveuse: qu'est-ce que c'est Le nerf dentaire est un faisceau neurovasculaire à structure complexe. En dentisterie, une telle structure s'appelle pulpe. Il est situé à l'intérieur des parties couronne et racine de la dent. Responsable de la réponse de la dent à diverses influences externes (sensibilité au chaud, au froid, à l'acide). La pâte joue le rôle d’une sorte de barrière à la propagation des infections et des bactéries.

Au début, la carie n’affecte pas la pulpe. L'ensemble du processus n'est localisé que dans le tissu dentinaire. En progressant, la pathologie s'étend aux éléments de la pulpe. Il y a une pulpite, dans laquelle la dent entière commence à faire mal. Dans ce cas, il est nécessaire d’enlever toute la pulpe ou de ne l’amputer que partiellement. Tout dépend de l'état de la dent, de la prévalence et de la gravité de la maladie.

La parodontite est la prochaine étape de la maladie. Dans ce cas, les structures nerveuses sont complètement supprimées. Les indications pour l'amputation comprennent:

  • les vastes dimensions de la cavité carieuse,
  • blessure mécanique à la dent,
  • dommages à la couronne
  • douleurs dentaires fortes et prolongées.

Enlever un nerf assourdit une dent. Il perd la capacité de percevoir les stimuli, notamment froids, sucrés, acides et salés. L'approvisionnement en sang est perdu. Les éléments dentaires sont lentement minéralisés. Par conséquent, la dent devient fragile, terne.

Douleur de la procédure

Est-il douloureux de retirer le nerf dentaire et, plus important encore, il est conseillé de priver les structures dentaires d'un composant interne important? Au cours du développement du processus carieux, l'inflammation du nerf provoque une douleur intense, qui s'intensifie la nuit. La pulpectomie est le seul moyen d'aider le patient. L'élimination de la pulpe atteinte vous permet d'éviter la propagation de l'infection au-delà de la racine. Cela empêche l'apparition de complications dangereuses.

Les pulpites traumatiques des dents de devant sont beaucoup moins courantes. Cela nécessite une extraction urgente de la pulpe. Parfois, l’infection dentaire se produit de manière rétrograde à travers des trous situés au sommet de la racine. L'ensemble du processus inflammatoire se déroule selon les principes standard.

Rarement, la substance pulpeuse est endommagée par les calculs (calculs) qui se produisent dans les canaux radiculaires. Ils pressent les éléments nerveux délicats, provoquant une irritation. Il y a donc une lésion nerveuse suivie d'une inflammation. Cela nécessite le retrait urgent des structures endommagées. La lésion n'affecte pas la dent elle-même. Extérieurement, il reste en bonne santé.

Est-ce douloureux ou de ne pas enlever la pulpe? Les technologies et techniques modernes peuvent anesthésier de manière fiable les structures endommagées. Cela rend la procédure sans douleur, sans danger et moins traumatisante. L’efficacité de l’anesthésie dépend du professionnalisme du médecin, des capacités de la clinique et du choix de l’analgésique:

  • tous les dentistes ne maîtrisent pas la technique de soulagement de la douleur,
  • tous les établissements dentaires ne disposent pas de l'assistance technique moderne nécessaire à la réalisation de procédures simples
  • chaque médicament a un pouvoir anesthésique différent.

Il existe un avis selon lequel la dépulpation est douloureuse. Cela oblige le patient à se rendre dans des cliniques coûteuses pour effectuer la procédure sous anesthésie générale (avec une perte de conscience totale). En fait, la situation semble très différente. Les médicaments modernes pour l'anesthésie locale donnent d'excellents résultats. Dans ce cas, le patient reste conscient tout le temps et il est plus facile de tolérer une anesthésie.

Le retrait des dents pendant le sommeil profond peut entraîner de nombreuses complications. Le patient ne pourra pas toujours subir une anesthésie générale. Il existe une liste d'indications strictes et de contre-indications à l'anesthésie. S'éloigner d'eux peut être dangereux pour la santé et la vie du patient. Par conséquent, le choix de la méthode et des moyens d'analgésie devrait être abordé avec le plus grand sérieux, l'alphabétisation et la responsabilité.

Peu importe la douleur à enlever le nerf, cela doit être fait. Comment se fait le traitement? La pulpe étant affectée de différentes manières, le volume d'intervention en dépend. Après un examen dentaire, le spécialiste décide de l’élimination partielle de la substance pulpeuse (amputation) ou complète (extirpation). L'amputation consiste à ne couper que le sommet de la chambre pulpaire. La racine de la substance reste dans la dent. Une technique similaire est peu utilisée car elle peut provoquer des épisodes de rechute.

Le plus souvent, les dentistes ont recours à l'extraction complète du nerf du système tubulaire. Le prix de la procédure dépend du nombre et de la forme de ces tubules. Pendant la manipulation, chaque canal dentaire est dilaté, soigneusement nettoyé des restes de la pulpe et rempli de manière fiable. Une négligence de la procédure aura de graves conséquences:

  • lésion tissulaire traumatique au niveau de l'apex de la racine de la dent,
  • le remplissage médiocre des canaux provoque une douleur intense, un gonflement des gencives,
  • irritation avec anesthésie forte des structures racinaires délicates,
  • le nettoyage des canaux de mauvaise qualité provoque une propagation de l'infection avec le développement d'abcès parodontaux purulents.

Le retrait des nerfs dentaires est un processus en plusieurs étapes, comprenant:

  1. Examen aux rayons X de la dent. La technique vous permet de clarifier la situation dans des situations difficiles et douteuses. Appliquer une radiographie de contact ou une physiographie intra-orale.
  2. Anesthésie L'anesthésie locale est souvent utilisée par injection de médicaments dans les gencives situées le long des branches nerveuses. Les anesthésiques peuvent «geler» une dent de manière fiable et permanente. Cela entraîne une perte complète de sa sensibilité pendant un moment. Dans certaines conditions ou souhaits, le patient

    Pin
    Send
    Share
    Send
    Send