Conseils utiles

Comment profiter de la grossesse

Quelles sont les dernières semaines de grossesse - que disent les médecins à ce sujet? Comment se passent ces journées avec les futures mères, qu'est-ce qui les dérange?

Selon cette définition, on peut attribuer l’ensemble du dernier mois de grossesse obstétricale, c’est-à-dire de 36 à 40 semaines. C'est durant ces semaines que la plupart des femmes commencent à donner naissance.

Les dernières semaines de grossesse sont assez difficiles. Elle affecte le poids gagné pendant 9 mois, un enfant de grande taille qui bouge aussi très douloureusement et un utérus trop debout, qui appuie sur les poumons et l’estomac. Et c'est loin de tous les problèmes. Heureusement, ils vont disparaître très bientôt, et par conséquent, maman n'a pas besoin de se concentrer sur eux.

Nous devons réfléchir au bonheur qui l'attend dans un avenir proche et à la préparation de la naissance d'un nouveau membre de la famille afin que les premières semaines après la naissance soient aussi confortables que possible pour tout le monde.

Pourquoi ne pas profiter de la grossesse

Même les femmes qui rêvent depuis longtemps d'un bébé et qui finissent par devenir enceintes ne bénéficient pas toujours de la grossesse. Suite à l'euphorie procurée par la bonne nouvelle que la femme va bientôt devenir mère, un aspect aussi désagréable de la grossesse que la toxicose survient très rapidement. En cas de faiblesse constante, de somnolence et de nausée, il est difficile d’apprécier une grossesse. Les peurs des femmes enceintes, particulièrement ressenties par les femmes qui portent un enfant pour la première fois, rejoignent les maladies très rapidement. Les médecins chauffent souvent ces craintes en informant la future mère de tout écart dans l'analyse, des résultats d'une échographie, etc. Une fille enceinte impressionnable peut développer un problème totalement insignifiant à une échelle cosmique, tout en faisant tourner non seulement elle-même, mais aussi sa famille.

Cela peut également nuire au plaisir de la grossesse en modifiant de force votre mode de vie habituel. Une femme enceinte doit exclure les aliments nocifs, l'alcool de son régime alimentaire, ses divertissements dangereux, ses charges sportives lourdes et bien plus encore. Toutes ces restrictions peuvent affecter négativement l'humeur d'une femme.

Aux dernières étapes de la grossesse, quand il semblerait que la toxicose soit déjà en retard, une femme peut commencer à s'inquiéter à cause d'un gain de poids rapide. Les peurs des femmes enceintes sont très souvent associées à l’idée qu’après l’accouchement, il n’est pas efficace de retrouver sa forme initiale.

Comment transformer la grossesse en plaisir

En fait, pour pouvoir profiter de votre grossesse, vous devez tout d’abord vous configurer correctement. 9 mois, ce n'est pas si long de s'inquiéter sérieusement des limitations et des changements qui accompagnent cet état. La toxicose est également un phénomène temporaire dont vous avez juste besoin pour survivre. Pour le faire avec le moins de pertes possible, essayez de vous détendre davantage. Si vous travaillez, prenez un congé pour cette période ou demandez à un médecin de prendre un congé de maladie. Dormez suffisamment, marchez au grand air, pratiquez votre passe-temps favori et le bien-être s'améliorera de lui-même.

Pour que les peurs d'un enfant n'empêchent pas de profiter de sa grossesse, étudiez le plus d'informations possible et communiquez avec les femmes qui ont déjà accouché. Il existe de nombreux forums sur Internet où les jeunes mères partagent volontiers leurs histoires sur la grossesse et l'accouchement. Si le médecin a signalé un problème, parlez-en à ceux qui l'ont déjà fait, très probablement, tout s'est bien passé. Les changements dans la figure ne devraient pas vous effrayer non plus. Si vous souhaitez perdre du poids, ce sera facile, et si vous surveillez également votre régime alimentaire pendant la grossesse et que vous n'oubliez pas l'activité physique, vous ne pouvez pas grossir du tout. Mieux vaut penser davantage au bébé, chercher des objets et des jouets pour lui - ces tâches ménagères agréables distraireont les pensées perturbatrices et donneront du plaisir.

Sensations dans les dernières semaines avant l'accouchement

Il vaut la peine de les examiner plus en détail pour que vous sachiez quelle est la norme et à quel moment il est préférable de consulter un médecin.

1. brûlures d'estomac. En dehors de la grossesse, il s'agit d'un signe de maladie de l'estomac, le plus souvent d'une gastrite. Et les femmes enceintes ont une variante normale. Bien que certaines femmes réussissent à l'éviter. Comment le font-ils? Et tout est une question de nutrition adéquate et de certaines limites de soi dans les aliments.

Tout d'abord, il existe un certain nombre de produits qui provoquent presque tous des brûlures d'estomac. Vous avez sûrement une telle idée en tête. Par exemple, les plats contenant de la pâte de tomate ou du ketchup (en raison du vinaigre compris dans leur composition), généralement les plats contenant du vinaigre. Les pois provoquent souvent une sensation de brûlure dans l'estomac, surtout s'ils sont mal cuits. Faites une liste des aliments et des plats indésirables pour vous et excluez-les de votre menu.

La deuxième étape consiste à arrêter de manger avant le coucher. Établissez une règle pour ne prendre aucun aliment au plus tard 2-3 heures avant une nuit de sommeil. Pendant ce temps, elle aura le temps de digérer et d'aller plus loin dans les intestins.

La troisième étape pour se débarrasser des brûlures d'estomac est un rêve avec le haut du corps élevé. Pour que le suc gastrique ne soit pas jeté dans l'œsophage.

Et enfin, ayez toujours les pilules «Rennie» ou «Gaviscon» sous la main. Si vous ressentez une sensation désagréable dans l'œsophage ou l'estomac, prenez-les immédiatement. Agissez presque instantanément.

Quant au "Rennie", il contient du calcium, raison pour laquelle, au cours du dernier mois de grossesse, de nombreuses mères ont peur de le prendre. Après tout, on sait qu’une trop grande quantité de calcium peut entraîner la fermeture de la fontanelle chez le fœtus, menaçant ainsi d’accouchement grave et de pression intracrânienne chez le nouveau-né. Mais ces craintes sont sans fondement. La composition de "Rennie" contient une forme particulière de calcium, qui n'est tout simplement pas absorbé par le corps de la mère, qui est immédiatement excrété sous forme inchangée.

Il existe de nombreux remèdes populaires pour les brûlures d'estomac. Par exemple, l'eau minérale alcaline. Aussi une bonne option. Mais l'effet des remèdes populaires est généralement de courte durée. Les pilules sont plus efficaces dans tous les cas.

2. Gravité due à une forte augmentation de poids. Normalement, les futures mères devraient ajouter 10-12 kilogrammes pour toute la grossesse. Mais en réalité, il s'avère souvent que le nombre de kilogrammes est 2 fois plus. Et par conséquent, c'est difficile pour les futures mères. Imaginez ajouter moins de 20 kg en moins d'un an? Ici, ce sera difficile pour quiconque. Et le corps de la mère doit également fournir au bébé oxygène et nutrition. Ce sera plus facile si le poids au cours des dernières semaines cesse et, en cas de dépassement, diminue même légèrement. Essayez de manger moins si vous avez déjà gagné 12 kg ou plus. Pas besoin de mourir de faim. Mais la boulangerie et les sucreries doivent être limitées.

3. Dropsy de la femme enceinte - gonflement. Le gonflement est un problème commun. Cela se produit généralement aux chevilles l'après-midi, si maman marche beaucoup, se met debout ou s'assied. Vous devez essayer de garder vos jambes plus hautes tout en vous détendant dans un fauteuil ou sur un lit.

Dois-je réduire la quantité de liquide que je bois? Non Ce n'est pas la peine de faire, ainsi que d'éliminer complètement le sel de table. Essayez simplement de ne pas manger trop salé, par exemple, des chips, des craquelins, des concombres en conserve et des tomates. Et vous devez boire quand il y a soif. Ce n'est pas beaucoup, mais pas un peu.

Cependant, parfois, les poches deviennent la raison d'hospitalisation d'une femme dans un hôpital. Le fait est qu’elle accompagne souvent une complication grave de la grossesse - la gestose. Dans ce cas, en plus de l'œdème, la femme enceinte a une pression artérielle élevée et des protéines dans son urine.

Si vous remarquez des mouches devant vos yeux, des nausées, des vertiges, un gonflement ont commencé à augmenter fortement et sont apparus sur le visage - vous devez appeler une ambulance de toute urgence.

4. Augmentation de la pression artérielle. La pression normale maximale pour les femmes enceintes, et toutes les personnes sans exception, est de 130 à 90. Si elle est supérieure, il s'agit d'une pathologie. Cependant, il existe des situations qui doivent être considérées comme une variante de la norme - c’est si la pression de la femme augmente avec une vive excitation. Cela se produit généralement dans le bureau du médecin. Dans ce cas, l’infirmière mesure à nouveau la pression de la mère au bout de 5 minutes et elle est en général normale ou légèrement déviée. C'est ce qu'on appelle le syndrome de la blouse blanche.

Si la pression de la mère augmente à la maison et au repos, c’est un signe d’hypertension ou de gestose. Il est nécessaire de prendre un médicament qui réduit la tension artérielle et, éventuellement, un traitement dans le département de pathologie de la grossesse.

5. Pourquoi, au cours des dernières semaines de grossesse, souhaitez-vous dormir ou avez-vous une insomnie? La somnolence peut être comparée au premier trimestre de la grossesse. En raison de difficultés physiques, le corps a souvent besoin de repos. Dors pendant que tu as l'occasion. Le bébé n'aura pas beaucoup à dormir les premiers mois.

L'insomnie est le résultat de l'excitation et de la gêne occasionnée. Maman ne peut tout simplement pas s'allonger confortablement ou très souvent dans l'obligation d'aller aux toilettes. Si souvent qu'elle n'a pas le temps de s'endormir correctement après le prochain voyage.

6. Les pertes vaginales s'intensifient. S'il y a simplement des écoulements transparents sans odeur ni démangeaisons, ni de mucus - c'est la norme absolue. Lorsque la décharge ressemble davantage à de l'eau, vous soupçonnez une fuite, vous devez vous rendre à l'hôpital et faire un test spécial. Les médecins vous le diront à coup sûr: votre eau coule ou tout simplement une décharge abondante.

7. Douleurs diverses au cours des dernières semaines - dans le bas du dos, le coccyx, le pubis, entre les omoplates. Pendant la grossesse, toutes les «plaies» existantes s'aggravent. C'est pourquoi les médecins conseillent d'accoucher plus tôt (jusqu'à ce qu'ils aient le temps de développer des maladies chroniques). Ainsi, la douleur entre les omoplates et dans la région cervicale est souvent causée par l'ostéochondrose. Douleur au pubis et au bas du dos - symphysite, divergence des os du bassin. Mais si ces douleurs ne sont pas douloureuses et ne vous dérangent pas en permanence, vous devez simplement tolérer et porter votre attention sur quelque chose d'agréable. Après l'accouchement, tout va progressivement se rétablir.

Quoi de neuf ces dernières semaines

Le gamin est déjà pleinement développé. Il a tous les organes et systèmes. Il ne reste plus qu'à ajouter un peu de hauteur et de poids. Avec maman, des changements se produisent dans le corps. Il est en pleine préparation pour l'accouchement. Le cou commence à se raccourcir et à se ramollir un peu. Et à l'approche de la 40e semaine de grossesse, le niveau d'hormone de grossesse diminue - la progestérone, qui déclenche l'accouchement.

Les précurseurs d'une naissance précoce sont une diminution du niveau de l'utérus (l'abdomen s'abaisse visuellement), du bouchon muqueux du canal cervical, du soi-disant nettoyage du corps - lorsqu'une femme commence une diarrhée sans aucun signe d'intoxication ni d'infection intestinale.

Mais il arrive que la 40ème semaine commence, c'est-à-dire la dernière, mais il n'y a aucun signe de naissance précoce. Ensuite, les médecins peuvent conseiller des méthodes de stimulation naturelle de l'accouchement. C’est peut-être nettoyer la maison, marcher, monter les escaliers. Le sexe aide également dans les dernières semaines de la grossesse. Parfois, les femmes après un acte d'amour vont immédiatement à l'hôpital. Vous pouvez essayer le sexe actif à partir de 38 semaines lorsque le fœtus est absolument viable et à terme.

Si vous n'avez aucun signe d'accouchement précoce avec une grossesse à terme, ne vous inquiétez pas. Certaines femmes ont normalement une grossesse allant jusqu'à 42 semaines. Et essayez de calculer la semaine de grossesse d’ici le dernier mois, car les médecins font aussi parfois des erreurs avec des délais. Peut-être que votre terme est inférieur à ce que vous pensiez? Ou bien l'ovulation a été tardive, car le corps n'est pas pressé de se préparer à l'accouchement.

Au cours des dernières semaines de grossesse, vous devez faire très attention aux mouvements du fœtus. Bien qu'ils disent que les enfants sont moins conscients d'eux-mêmes au moment de l'accouchement, il ne devrait pas y avoir de changements radicaux. Et si vous n’avez jamais ressenti l’agitation de votre enfant pendant la journée, c’est l’occasion d’une visite urgente chez le médecin ou même d’une visite à l’hôpital.